Kia Motors dévoile le système “Blind-Spot View” pour la gestion des angles morts dont est équipée le nouveau Sorento.

Après avoir dévoilé les premières photos et infos ainsi que les motorisations de la nouvelle génération du Sorento, Kia Motors met en avant le système de détection “Blind-Spot View” (BVM), une seconde paire de yeux pour éliminer les angles morts et améliorer ainsi la sécurité du conducteur et celle des autres usagers de la route.

Le “Blind-Spot View” est une des différentes fonctions qu’offre l’instrumentation digitale “Superivision” de 12,3 pouces et permettant de mieux gérer les “déboitements” aussi bien à gauche qu’à droite et ce grâce aux caméras grand angle et haute résolution installées dans le rétroviseur. Ainsi et avec la mise n marche du clignotant, une vidéo direct apparait provisoirement à la place du cadran de vitesse ou celui du tour-minute (l’indicateur du système hybride pour les motorisation concernées) tout en continuant à montrer la vitesse du véhicule.

Un équipement qui vient renforcer la liste des dotations annoncées comme le premier système de freinage multicollision de Kia, qui permet à la Sorento d’atténuer la gravité des collisions secondaires. Les freins du véhicule sont automatiquement actionnés lorsque les airbags se sont déployés après une première collision, ce qui protège davantage les occupants contre les chocs frontaux ou latéraux secondaires. En fonction du marché, le système de freinage multicollision sera disponible avec un total de huit airbags pour améliorer encore plus la sécurité en cas de collision, y compris des airbags latéraux centraux et des airbags à hauteur des genoux pour les passagers avant.


Campagne de sensibilisation

Citoyen avant tout, le site accompagne ses articles avec un rappel des gestes basiques à suivre pour éviter la propagation du Covid-19 (Coronavirus). Et n’oubliez pas de limiter vos déplacements au maximum et de rester chez vous.