Le patron de BAIC Algérie a annoncé l’arrivée prochaine d’un mini-truck dont le tarif se situerait autour de 900.000 DA.

Le premier responsable de BAIC Algérie, Noureddine Seriak, a déclaré en marge de la conférence de presse tenue hier, que l’usine BAIC de Batna prévoit de produire un min-truck avec un tarif avoisinant les 900.000 DA, tout en précisant qu’il ne peut avancer un tarif fixe en ce moment. Pour rappel, BAIC avait déjà annoncé ce lancement, avançant même que ce mini-truck sera le premier modèle véhicule badgé d’un logo et un nom Algérien

M Seriak précisera également que le lancement de ce mini-truck devrait avoir lieu au début de l’année prochaine, coïncidant avec le début des activités des unités de soudure et de peinture en partenariat avec le constructeur chinois, ce dernier s’engageant même à participer dans une prochaine phase, à la réalisation d’une extension pour la fabrication des moteurs, en assurant la réalisation de toutes les installations nécessaires, ainsi que l’accompagnement en termes de formation du personnel au niveau de l’usine.