Renault Tucks Algérie organisera le 24 avril prochain le “Algeria Suppliers Day” qui réunira les sous-traitants répertoriés par son département d’achats pour accompagner l’usine Soprovi de Meftah.

Suite au début de l’activité de son usine de Meftah en partenariat avec le Groupe Souakri avec la sortie de son premier camion assemblée en Algérie, Renault Trucks Algérie met en marche une nouvelle étape de sa recherche de sous-traitants devant accompagner cet outil industriel et augmenter le taux d’intégration afin de répondre au cahier des charges mais surtout dans le but d’améliorer la compétitivité des camions Renault Trucks issus de cette usine.

A cet effet, Renault Trucks Algéria réunira la quinzaine de sous-traitants qui répondent aux besoins de l’usine dans des rencontres B2B tout en organisant une visite de l’unité de Meftah, appelée à assembler 2000 unités de la marque française. Des sous-traitants qui viendront petit à petit renforcer le tissu de fournisseurs dans divers domaines tels que celui de l’isolation, des barres anti-encastrement et autres faisceaux électriques et ce après évaluations des capacités de ces sous-traitants qui devront répondre aux standards de qualité de la marque mais aussi à la cadence qui sera imposée par l’usine Soprovi.

Pour rappel, le président du Conseil d’Administration de la SPA Soprovi Algérie avait annoncé par le passé un taux de 10% dans un premier temps avec l’objectif d’atteindre les 50% dans les années à venir. Sur ce point, il est utile de rappeler que Johan Marchner, , Senior Vice-Président des Achats du groupe Volvo, a révélé lors d’un point de presse “qu’une dizaine de sous-traitants algériens pourraient répondre aux attentes de notre Groupe pour les besoins de l’usine algérienne mais dont les produits devraient dans un second temps trouver place aux seins de nos différentes usines dans le monde, le temps de prendre le bon rythme de production” tout en ajoutant qu’une “vingtaine de fournisseurs du groupe suédois se déclarent intéressés pour répondre aux besoins de l’usine Soprovi”.