L'Algérie est, avec 6600 ventes, le troisième marché à l'export pour Seat.

Le constructeur automobile a vendu 88 900 voitures au cours des deux premiers mois de l’année, un chiffre record.

SEAT arrive en pleine forme au Salon de Genève. Les ventes mondiales du constructeur ont augmenté de 12,8% au cours des deux premiers mois de l’année par rapport à la même période en 2018, et ont atteint un volume record de 88 900 voitures. Ce chiffre dépasse le record établi en 2000 (80 000 unités). En février, SEAT a maintenu une croissance solide de ses ventes avec 44 500 véhicules, soit 11,4% de plus qu’au même mois l’année dernière (39 900). Ce résultat représente un nouveau record pour l’entreprise, et dépasse le volume enregistré en 2000 (43 300 voitures).

L’Algérie, avec 3500 ventes en février pour un cumul de 6600 en deux mois, reste le quatrième marché du constructeur espagnol derrière l’Espagne (17.800), l’Allemagne (16.600) et le Royaume-Uni (8100).