Il y a 120 ans, avec sa Type B, Louis Renault posait de nouveaux jalons en matière d’automobile, un an seulement après la sortie de sa légendaire Voiturette: La Type B était l’un des premiers modèles au monde dans lequel une cabine fermée protégeait le conducteur et le passager du vent et des intempéries.

Le toit rigide donnait au véhicule un look étonnant par rapport aux normes actuelles. En effet, la Type B était presque aussi haute que longue, plus précisément d’une longueur totale de 1,9 mètres – soit environ 50 centimètres de moins qu’une Renault Twizy moderne – contrastée par une fière hauteur de 1,8 mètre. Renault a appelé cette forme de carrosserie «coupé» en référence à la forme de certaines voitures à cheval de l’époque : Ces coupés étaient des voitures conçues pour deux personnes, mais contrairement au type B, leurs conducteurs étaient assis loin à l’avant et, surtout, à l’extérieur.

Le deuxième modèle de série de Renault utilisait largement la mécanique de la Voiturette, qui était entrée en production sous le nom de Type A. Elle en a notamment repris la transmission à cardan ultra moderne au lieu de la transmission à chaîne habituelle à l’époque. Le moteur était un monocylindre de 450 centimètres cubes refroidi à l’air, d’une puissance de 2,7 CV, qui permettait à la Type B d’atteindre une vitesse respectable de 45 km/h, le poids du véhicule de 360 kg y contribuant également.

Le confort jusqu’alors inconnu de la Type B fut bien accueilli par les acheteurs fortunés et a largement contribué au fait qu’à la fin de 1900, Renault comptait déjà 110 employés, soit 50 de plus qu’au début de l’année. Après un an de production, elle a été remplacée par la Type C dont Renault a également produit une version coupé fermée. Le concept s’était donc imposé.


PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE
– Le présent site Internet et l’ensemble de son contenu, y compris textes, images fixes ou animations, base de données, sont protégés par les droits d’auteur.
– www.autoalgerie.com ne vous concède qu’une autorisation de visualisation de son contenu à titre personnel et privé et dans la mesure où vous êtes le légitime utilisateur final du site Internet, à l’exclusion de toute diffusion publique.