Suzuki a dévoilé, en Indonésie, son nouveau Carry, un utilitaire à vocation internationale qui sera commercialisé dans une centaine de pays.

En 1976, Suzuki a commencé à exporter le Carry depuis le Japon, et lancé sa production en Indonésie la même année. Depuis lors, le Carry est reconnu pour sa facilité d’utilisation et sa durabilité. Utilisé dans de nombreux secteurs tels que l’agriculture, la pêche ou la construction, il est distribué dans 145 pays et régions du monde entier, et s’est déjà vendu à plus de deux millions d’exemplaires.

Le nouveau Carry dispose d’une benne de grandes dimensions, accessible de trois côtés, qui se distingue e par une faible hauteur de seuil de chargement, facilitant ainsi les opérations de chargement et de déchargement. L’aptitude du Carry à évoluer sur routes accidentées grâce à ses suspensions renforcées et sa protection contre la rouille et la corrosion “en font un véhicule digne de confiance qui se prête parfaitement à une utilisation en conditions difficiles”, affirme Suzuki. Grâce à son nouveau moteur à essence 1,5 l alliant une puissance et un rendement énergétique élevés, le Carry est à même de transporter des charges lourdes tout en affichant une consommation de carburant réduite, ajoute le communiqué de la marque.

En 2018, les petits utilitaires ont enregistré une part de marché de 10 % environ sur le marché automobile indonésien, et représenté près de la moitié des ventes de Suzuki en Indonésie. Suzuki lancera le nouveau Carry en avril en Indonésie, et l’exportera vers une centaine de pays et de régions dans le monde.

 Principales caractéristiques du nouveau Carry
–   Longueur x largeur x hauteur hors-tout : 4 195 mm/1 765 mm/1 910 mm
–   Empattement : 2 205 mm
–   Cylindrée du moteur : 1,5 litre
–   Capacité de production annuelle initiale : 70 000 unités.