Ferrari vient de franchir un nouveau palier dans l’électrification en dévoilant son premier modèle hybride rechargeable, la SF90 Stradale.

La SF90 Stradale forte de ses 1000ch est la toute première Ferrari à posséder une architecture PHEV (Plug-in Hybrid Electric Vehicle) qui intègre le moteur à combustion interne V8 biturbo (780ch) à trois moteurs électriques (220ch au total), dont deux sont indépendants et situés sur l’essieu avant, le troisième se situant à l’arrière entre le moteur et la boîte de vitesses. La Ferrari SF90 Stradale est un modèle extrêmement rapide, affichant 2,5 secondes pour le 0 à 100km/h et 6,7 secondes pour le 0 à 200 Km/h, la vitesse maximale étant de 340 km/h. En plus, ce modèle peut rouler pendant 25km en mode 100% électrique grâce au mode de conduite eDrive. Grâce à un sélecteur supplémentaire monté sur le volant, appelé eManettino (similaire au Manettino qui sert à régler les modes de dynamique électronique du véhicule), le conducteur peut choisir entre quatre modes de gestion du moteur. Notons également que la boîte double embrayage 7 rapports Getrag cède la place à une unité 8 rapports Graziano.

Esthétiquement, la SF90 Stradale s’éloigne du design habituel de la marque, ce qui donnera de la discussion entre les “tifosi”. Reste que ce qui attire le plus n’est pas sa face avant-gardiste ou ses sorties d’échappements ans une position élevée peu habituelle, mais surtout ses 390 kg de charge verticale à 250 km/h. Aileron arrière mobile dénommé Gurney d’arrêt, générateurs de tourbillons et roues forgées dont la géométrie des rayons agit comme une pale de rotor participent à la sophistication de l’aérodynamisme du modèle et de l’amélioration des performances par rapport à la « LaFerrari » malgré un rapport poids-puissance légèrement moins bon ( 1.6 kg/ch contre 1.4 kg/ch).

Des porte-à-faux plus compacts (le porte-à-faux arrière est plus court que le porte-à-faux avant en particulier) et le déplacement de l’habitacle vers l’avant ont créé une architecture de type cabine qui souligne le fait que le moteur est monté au centre. Un centre de gravité très bas a également permis aux concepteurs d’abaisser l’habitacle de 20 mm, ce qui, combiné à un pare-brise plus courbé, des montants A plus fins et une voie large, crée une voiture aux proportions plus harmonieuses et aux volumes plus élégants.  Les feux avant s’éloignent de l’aspect en forme de L pour s’intégrer dans les admissions d’air des freins, ce qui donne à l’avant de la voiture une forme en C. Des feux qui utilise la technologie des phares à matrice LED, une nouveauté chez la marque. Les feux arrière ont également radicalement évolué depuis la forme ronde emblématique de Ferrari. Les anneaux lumineux plus horizontaux et plus accrocheurs créent une perception plus horizontale des feux arrière qui, à leur tour, abaissent visuellement la hauteur de la partie arrière. 

Au sein de son habitacle, la SF90 Stradale adopte une instrumentation digitale incurvé de 16″, Ferrari n’échappant finalement pas à la mode des écrans, une première également pour la marque. Conformément à la tradition Ferrari, l’écran par défaut est dominé par un grand compte-tours circulaire qui, cette fois-ci cependant, est encadré par l’indicateur de charge de batterie. L’écran de navigation se trouve d’un côté du compte-tours et le contrôle audio de l’autre. Parmi les nouvelles commandes tactiles, le pavé compact sur le rayon droit permet au conducteur de naviguer sur les écrans du groupe central, tandis que les commandes vocales et de vitesse sont sur le rayon gauche. L’élément à également mettre en avant est l’adoption d’un commutateur rotatif pour le régulateur de vitesse, une solution directement dérivée de la voiture de Formule 1.  Le constructeur italien n’a pas manqué de révéler que l’habitacle de la SF90 Stradale ouvre la voie à un nouveau langage qui se répercuterait sur l’ensemble de la future gamme du Cheval Cabré.

Pour finir et pour la première fois sur une Ferrari, les clients peuvent choisir entre la voiture standard et une version avec des caractéristiques plus sportives.