Une fois de plus, la marque SEAT était présente sur le Techno-Classica, le célèbre salon mondial dédié aux voitures anciennes, classiques et de prestige à Essen (Allemagne), avec deux versions de la SEAT 1430 ont été exposées, une première berline de série et un break plus puissant, ainsi qu’un exemplaire de la 850 Sport Spider, la seule SEAT décapotable jamais produite et qui fête ses 50 ans cette année.

Lancée en 1969, la SEAT 1430 fête son 50ème anniversaire. Il s’agissait d’une 124 dérivée, un modèle espagnol unique qui peut être considéré comme la berline ibérique la plus aboutie de l’époque. La SEAT 1430 est facilement reconnaissable à ses phares jumelés (la 124 a toujours été équipée d’un seul phare) et à ses feux arrière plus grands. Sous le capot se trouvait un moteur de 1 438 cm3 de 70 ch (10 ch de plus que la 124 de base en 1,2 l).

Lancée en 1969, la SEAT 1430 fête son 50ème anniversaire. Il s’agissait d’une 124 dérivée, un modèle espagnol unique qui peut être considéré comme la berline ibérique la plus aboutie de l’époque. La SEAT 1430 est facilement reconnaissable à ses phares jumelés (la 124 a toujours été équipée d’un seul phare) et à ses feux arrière plus grands. Sous le capot se trouvait un moteur de 1 438 cm3 de 70 ch (10 ch de plus que la 124 de base en 1,2 l).

Bien que le design de la SEAT 1430 soit très similaire à celui de la 124 standard, les simples modifications apportées aux feux et au moteur plus gros et plus puissant, ont suffi à en faire une voiture différente et plus haut de gamme. La SEAT 1430 a été produite jusqu’en 1976, date à laquelle l’évolution de la 124 appelée “Pampelune” a été lancée, héritant de la gamme complète des moteurs de la SEAT 1430. Plus de 255 000 exemplaires ont été construits, motorisés par le bloc standard 1430 ainsi que par les versions 1.6 et 1.8 à deux cames, aussi appelées FU (les lettres qui identifient les numéros de châssis).

La SEAT 1430 a également été produite à des moments marquants de l’histoire de SEAT dans le sport automobile. Les versions les plus puissantes ont connu un succès incroyable en rallye, remportant quatre championnats d’Espagne au milieu des années 70. Une période dorée pour SEAT Competicion, la division spécialisée dans le sport automobile du constructeur espagnol à l’époque.

L’importance de la SEAT 1430 pour la marque ne s’arrête pas là. Son moteur a été utilisé pour propulser la Formule 1430, le premier championnat espagnol de monoplaces créé par SEAT au début des années 70. La Formule 1430 a servi de camp d’entraînement pour une nouvelle génération de pilotes espagnols, qui a connu par la suite un succès important, tout en posant les bases pour les constructeurs de châssis espagnols.

La SEAT 1430 Especial 1600 Familiar : la grand-mère de l’actuelle SEAT Leon ST Cupra

Aujourd’hui, les breaks sportifs sont respectés et appréciés des amateurs de voitures, comme en témoigne le succès des versions FR et CUPRA de l’actuelle SEAT Leon ST. Mais dans les années 70, les voitures cinq portes dotées d’un coffre généreux avec un accès facile n’avaient pas la même image sportive qui semble pourtant acquise aujourd’hui.

Imaginez donc le choc qu’a subi le conducteur espagnol moyen lorsqu’au milieu de l’année 1974, SEAT a lancé une version Familiar (ou break) de la berline 1430 propulsée par le moteur 1,6 litre à double came de la 1430-1600 (connue sous le nom de FU). A l’époque, il s’agissait de la première berline sportive construite en Espagne, avec 95 ch et un poids de 980 kg seulement. Des caractéristiques qui lui permettaient d’atteindre une vitesse de pointe de 170 km/h. Des performances que personne à l’époque n’aurait envisagé pour un break à l’allure austère.

La SEAT 1430 Especial 1600 Familiar, (type FM) était tellement en avance sur son temps que le succès commercial fut difficile, le marché intérieur n’étant pas encore prêt pour un véhicule qui s’apparentait à une ST CUPRA de l’époque. Seuls 852 exemplaires ont été fabriqués entre 1974 et 1976, date à laquelle la production a cessé. Elle fut remplacée par la SEAT 131 break propulsée par le même moteur, mais qui était également plus grosse et plus lourde, la rendant beaucoup moins explosive.

Avec des performances de précurseur, la SEAT 1430-1600 est de fait une voiture très rare aujourd’hui, appréciée et respectéepar les collectionneurs.

La SEAT 850 Sport Spider : une partie unique et magnifique de l’histoire de SEAT

La SEAT 850 Sport a été le premier modèle de niche produit par SEAT. Elle fut commercialisée il y a 50 ans, en 1969. Date à laquelle la 1 000 000ème voiture fabriquée par le constructeur automobile espagnol depuis 1953 quittait la chaîne de montage de Barcelone.

Ces deux événements sans rapport entre eux illustrent la grande évolution qu’a non seulement connue SEAT en tant qu’entreprise, mais également le marché espagnol. Dans les années de formation de SEAT, la marque a fabriqué des voitures pour répondre au besoin urgent de mobilité de la population espagnole. Au moment de la construction de la 1 000 000ème voiture, le marché local et SEAT étaient désormais suffisamment matures pour proposer une voiture sans autre raison d’être que d’offrir un pur plaisir de conduire.

La SEAT 850 Sport, (son nom officiel, bien qu’on l’appelle aussi Sport Spider pour la différencier de la version coupé), était basée sur la berline 850, lancée trois ans auparavant. Mais ces deux véhicules ne pouvaient pas être plus différents.

La Sport était un magnifique cabriolet deux places conçu par le célèbre designer automobile italien Bertone. Elle était également disponible en option avec un toit rigide.

Tout comme la voiture, le moteur représentait lui aussi une étape importante pour l’entreprise. Sous le capot se trouvait un 903 cm3 essence de 52 ch qui a ensuite été repris sur la version Sport Coupé 850. Celui-ci a jeté les bases d’une multitude de futures voitures SEAT, dont une version d’entrée de gamme de la nouvelle Ibiza au milieu des années 80.

Seulement 1 746 exemplaires de la SEAT 850 Sport Spider ont été construits lorsque la production a pris fin en 1972. Ce qui lui vaut une place unique dans l’histoire de SEAT. Sans successeur, la Spider a été la première et la seule décapotable de série jamais construite par la marque. Un symbole de ce que SEAT pouvait réaliser, mais aussi le signe du développement du constructeur automobile espagnol et de son marché local, avec une demande croissante de véhicules plus classiques.

Bien que le design de la SEAT 1430 soit très similaire à celui de la 124 standard, les simples modifications apportées aux feux et au moteur plus gros et plus puissant, ont suffi à en faire une voiture différente et plus haut de gamme. La SEAT 1430 a été produite jusqu’en 1976, date à laquelle l’évolution de la 124 appelée “Pampelune” a été lancée, héritant de la gamme complète des moteurs de la SEAT 1430. Plus de 255 000 exemplaires ont été construits, motorisés par le bloc standard 1430 ainsi que par les versions 1.6 et 1.8 à deux cames, aussi appelées FU (les lettres qui identifient les numéros de châssis).

La SEAT 1430 a également été produite à des moments marquants de l’histoire de SEAT dans le sport automobile. Les versions les plus puissantes ont connu un succès incroyable en rallye, remportant quatre championnats d’Espagne au milieu des années 70. Une période dorée pour SEAT Competicion, la division spécialisée dans le sport automobile du constructeur espagnol à l’époque.