Le constructeur nippon vient de lever le voile sur la S-Presso dont l’objectif est de freiner les envies de la Renault Kwid dans un segment très prisé en Inde.

Il est facile de voir que le nom S-Presso est inspiré de la boisson au café préférée dans le monde entier, l’Espresso, qui se distingue par ses caractéristiques fortes, robustes et audacieuses, caractéristiques que Maruti-Suzuki pense avoir adopter pour son nouveau modèle et offrir plus d’attraits au sein d’un segment porteur en Inde.

Citadine en hauteur, la Maruti-Suzuki S-Presso se pare d’un design plutôt anguleux, pour ne pas dire carré, tout en s’ornant d’inserts chromés. Par contre, pas de protections latérales mais des passages de roues très marqué pour signaler son penchant “crossover”.

L’habitacle se caractérise par une console centrale accueillant l’instrumentation au sein d’un grand combiné central circulaire accueillant aussi l’écran de navigation 7 pouces (sur les finitions hautes), faisant qu’on ne retrouve rien derrière le volant.

Sous le capot, la Maruti-Suzuki S-Presso est animée par un 3 cylindres 1.0 de 68 ch et 90 Nm de couple, associé à une boîte manuelle ou robotisée à 5 rapports.