Après la variante Coupé, Porsche dévoile la 911 Cabriolet

Six semaines après le lancement de la version Coupé, les projecteurs sont désormais braqués sur la 911 Cabriolet, poursuivant ainsi une tradition entamée voici plusieurs décennies, en septembre 1981 plus précisément, lorsque Porsche avait dévoilé le prototype de la première 911 Cabriolet au Salon international de l’Automobile de Francfort (IAA).

Ce nouveau cabriolet affichera toujours les lignes modernes de la version Coupé tout en conservant indéniablement la personnalité d’une Porsche 911 Cabriolet. Entièrement automatique, la capote intègre une lunette arrière. En outre, la structure de la capote est notamment constituée d’éléments en magnésium tels que des arceaux qui empêchent l’apparition d’un effet de ballonnement du toit à haute vitesse. La capote peut être déployée ou refermée jusqu’à 50 km/h. Le nouveau dispositif hydraulique réduit le temps d’ouverture à environ douze secondes alors qu’un déflecteur aérodynamique à commande électrique protège idéalement la nuque des occupants du vent.

Dans un premier temps, la 911 Cabriolet sera proposée dans les versions Carrera S avec roues arrière motrices et Carrera 4S avec transmission intégrale. Ces deux versions seront dotées du moteur six cylindres boxer de 2 981 cm³ développant une puissance de 450 ch) à 6 500 tr/min pour un couple de 530 Nm entre 2 300 et 5 000 tr/min. L’efficacité du groupe propulseur a été renforcée et les émissions réduites grâce à un processus d’injection optimisé. D’autres améliorations ont également été apportées, notamment une nouvelle configuration des turbocompresseurs et du système de refroidissement de l’air de suralimentation. La puissance est délivrée aux roues par l’intermédiaire d’une nouvelle transmission à double embrayage et huit rapports. La Carrera S passe de 0 à 100 km/h en 3,9 secondes (3,7 secondes avec le Sport Chrono Package disponible en option) et peut atteindre la vitesse de pointe de 306 km/h. La Carrera 4S affiche une vitesse maximale de 304 km/h et réalise le 0-100 km/h en 3,8 secondes (3,6 secondes avec le Sport Chrono Package disponible en option).

La nouvelle implantation des supports moteur permet à la 911 Cabriolet d’afficher une rigidité torsionnelle encore supérieure à celle de la version précédente. Pour la première fois, le châssis sport PASM (Porsche Active Suspension Management) est proposé sur la 911 Cabriolet. Les ressorts utilisés dans cette configuration sont plus raides et plus courts, les barres antiroulis avant et arrière plus rigides, et le châssis lui-même a été abaissé de dix millimètres.

La variante Cabriolet hérite des avancées de la Coupé comme le mode Wet qui détecte l’eau sur la route, conditionne les systèmes de commande en conséquence et avertit le conducteur, qui peut alors configurer le véhicule de manière à accorder une importance particulière à la sécurité en appuyant simplement sur un bouton ou en utilisant le commutateur de mode sur le volant (Pack Sport Chrono).