Premier pick-up 1 tonne de l’histoire de Renault, l’Alaskan s’offre une mise à jour technique mais surtout une hausse de la capacité de chargement utile.

Le Renault Alaskan voit en effet sa charge utile passer de 1 tonne à 1,1 tonne (+127 à +146 kg selon les versions), couplée à sa capacité de remorquage de 3,5 tonnes, grâce à ’introduction de nouvelles suspensions arrière, renforcées à 5 bras qui offrent, selon Renault, un meilleur confort et une réduction des vibrations et ce quelque soit la charge.

Les capacités de freinage sont également améliorées avec l’apparition de freins à disque à l’arrière tandis que le freinage d’urgence automatique devient également disponible dès le premier niveau de finition, en série ou option, selon les pays de commercialisation.

L’Alaskan adopte également de nouvelles fonctionnalités telles que le “Trailer Sway Assist”, un système anti-louvoiement permettant de voyager avec une remorque en toute sérénité, de la caméra 360°, du nouveau système multimédia Renault alors que le contrôle de la vitesse en descente (HDC) et l’aide au démarrage en côte (HSA) s’améliorent et profitent d’un nouveau système de contrôle dynamique.

Sous le capot , on retrouve toujours le bloc BleudCi 160 ch mais voit son couple gagner 22Nm et passer à 425Nm.