Maserati a profité de l’annonce de ses résultats financiers du deuxième trimestre 2019 pour révéler son plan de développement d’ici 2023 et les nouveautés à venir.

Un plan de développement riche d’une dizaine de modèles entre restylage et nouveautés avec dès 2020 trois restylages et une nouveauté au programme, puis trois nouveautés en 2021, deux en 2020 et enfin une en 2023 et qui n’est autre que la seconde génération du Levante, premier SUV dans l’histoire de la marque.

Mais avant d’arriver à cette seconde mouture du Levante, ce dernier passera dès l’année prochaine par la case restylage, tout comme le feront la Ghibli et la Quatroporte. Trois restylage qui seront accompagnés par une nouveauté, une toute nouvelle voiture de sport. Une année plus tard et comme annoncé, ça sera le tour au second SUV du Trident avec la présentation du petit frère du Levante qui utilisera la plate-forme de l’Alfa Romeo Stelvio pour venir concurrencer le Porsche Macan. Cette année là, Maserati y présentera également la version cabriolet de la nouvelle voiture de sport présentée en 2020 mais également la nouvelle génération de l’Alfieri, cette dernière aura le droit une année plus tard à sa déclinaison toit ouvrant. La présentation de l’Alfieri cabrio ne sera pas la seule en 2022 puisque la Quattroporte accueillera une nouvelle génération. Enfin et comme écrit plus haut, l’année 2023 verra l’arrivée de la seconde génération du Levante, seule nouveauté annoncé par le plan du Trident.

Un plan qui dévoile un autre détail annonçant que toutes les nouveautés à venir seront proposés en version hybride ou totalement électrique. Notons enfin que Maserati ne pourra plus compter sur des moteurs “cuisinés” par Ferrari, comme c’est le vas jusqu’ici.