Première voiture de course électrique à battre la Formule 1 : la Volkswagen ID.R a, une nouvelle fois, marqué l’histoire du sport automobile en établissant un nouveau record au « Goodwood Festival of Speed ».

Vingt-quatre heure après avoir battu une première fois le record de Goodwood avec 41,18″, Romain Dumas a bouclé le circuit de 1,86 km en tout juste 39”90, soit 1,7 seconde de mieux que le chrono vieux de 20 ans et signé Nick Heidfeld (D) qui avait établi le meilleur temps (41”6) au volant d’une Formule 1, la McLaren-Mercedes MP4/13, propulsée par un moteur V10 à aspiration naturelle générant environ 780 ch (574 kW).

« En établissant un nouveau record au ‘Goodwood Festival of Speed’, l’ID.R a, une fois encore, montré que le moteur électrique de Volkswagen peut faire mieux que les motorisations conventionnelles les plus puissantes, explique Sven Smeets, Directeur de Volkswagen Motorsport. Romain Dumas a exploité tout le potentiel de l’ID.R sur ce circuit court mais complexe. Après la victoire de Pikes Peak et le record électrique du Nürburgring-Nordschleife, il permet ainsi à l’électro-mobilité de franchir une nouvelle étape. C’est une performance exceptionnelle pour l’ensemble de l’équipe qui n’a eu que très peu de temps pour préparer une variante légère de l’ID.R pour le ‘Festival of Speed’. »
 
« Je suis très fier d’avoir établi un nouveau record à Goodwood avec l’ID.R. Cette course de côte constitue un défi très particulier. Le circuit est tellement court que je ne pouvais pas me permettre de faire la moindre erreur et que chacun des réglages de l’ID.R devait être parfait. La difficulté était renforcée par le fait que nous n’avions pas pu effectuer d’essais sur place à l’avance », explique Romain Dumas, qui avait déjà remporté la victoire globale et établi un record électrique sur le même circuit en 2018.

Volkswagen Motorsport a largement modifié l’ID.R pour son engagement au « Goodwood Festival of Speed ». Entre autres choses, la dernière version de la voiture électrique était plus légère que celle des records de Pikes Peak et du Nürburgring. « Nous avons utilisé une batterie plus petite que sur le Nürburgring et nous avons optimisé la puissance. Ainsi modifiée, la nouvelle version sprint de l’ID.R pèse moins de 1 000 kg, pilote compris », explique François-Xavier Demaison, Directeur Technique de Volkswagen Motorsport. L’ID.R a également établi ce record sans le DRS (Drag Reduction System) qui avait été conçu pour les sections à haute vitesse du Nürburgring, car les caractéristiques du circuit de Goodwood le rendaient superflu.
 
Bridgestone, partenaire technologique de Volkswagen qui avait déjà participé au record établi à Goodwood en 1999, a fourni des pneus spéciaux pour le sprint de 1,86 km. « Nous sommes fiers d’être impliqués dans ce projet et dans ce nouveau record à Goodwood. Pour nous assurer que la Volkswagen ID.R aurait les meilleurs pneus pour ce circuit, nous avons développé une variante particulièrement tendre du Bridgestone Potenza slick, indique Mark Tejedor, Vice-président OE Bridgestone EMEA. Nous sommes évidemment ravis que le pneu Bridgestone équipe, une fois encore, la voiture détentrice de tous les records, même 20 ans après. »