La mobilité urbaine 100% électrique existe désormais aussi dans le style MINI avec le levé de voile sur la MINI Cooper SE, premier modèle 100% électrique de la marque britannique.

Sans surprise, c’est le moteur de la BMW i3S et ses 184ch et un couple autour des 270Nm qu’anime cette MINI Cooper SE dont l’autonomie annoncée est de 235 à 270 kilomètres que lui procure la batterie lithium-ion spécifique au modèle située dans le plancher du véhicule de sorte qu’elle n’entame pas le volume de chargement du coffre par rapport à une MINI 3 portes à motorisation thermique. Une batterie qui se recharge soit sur une prise domestique, une « wallbox » ou sur des bornes de recharge publiques.

Le premier modèle 100% électrique de la marque britannique a tout d’une véritable MINI. La MINI Cooper SE est basée sur la MINI 3 portes. Les dimensions, le design, l’espace offert et l’atmosphère intérieure s’inspirent clairement du modèle à motorisation thermique, dont le développement avait déjà pris en compte la commercialisation d’une variante à motorisation électrique.

De légères touches de différenciation caractérisent le design de la nouvelle MINI Cooper SE par rapport au modèle à motorisation thermique. Quelques détails esthétiques précisément disposés révèlent la présence d’un système d’entraînement électrique innovant. La prise de recharge se trouve au-dessus de la roue arrière droite, à l’endroit même où se trouve la trappe à carburant sur la MINI 3 portes à moteur thermique. Un logo MINI Electric signale la différence relative à l’alimentation électrique. Il orne également les ouïes latérales, le hayon et la calandre. Cette dernière adopte la forme hexagonale caractéristique de la marque mais reste fermée en raison du faible besoin en refroidissement par air du moteur électrique. La baguette décorative de la calandre et les coques de rétroviseurs, peintes dans la même teinte, viennent compléter le design spécifique du modèle. La nouvelle MINI Cooper SE est équipée de projecteurs LED de série. À l’instar de la calandre spécifique au modèle, le soubassement en grande partie fermé et l’aménagement de la jupe arrière contribuent également à réduire le coefficient de pénétration dans l’air.

La nouvelle MINI Cooper SE dispose de série d’un tout nouveau combiné d’instruments spécifique au modèle qui se compose d’un écran couleur de 5,5 pouces au design « Black Panel » derrière le volant. Au centre de l’écran numérique, la vitesse de conduite s’affiche sous la forme de chiffres ainsi que sur un cadran circulaire. La vitesse est également visible sur l’anneau lumineux de l’écran central – selon le mode de conduite en rouge (mode SPORT), en blanc (MID) ou en vert (GREEN et GREEN+). Le combiné d’instruments indique également l’état de charge de la batterie haute tension, le « MINI Driving Mode » sélectionné, le statut des systèmes d’aide à la conduite et les messages « Check-Control ». S’affichent, en outre, les indications relatives à l’autonomie disponible, la puissance moteur actuelle, la température extérieure, l’heure et le kilométrage, ainsi que les messages de l’indicateur de limitation de vitesse et les indications de guidage du système de navigation. Des listes de contacts téléphoniques et de programmes audio peuvent aussi être affichées.

Sur la nouvelle MINI Cooper SE, il est possible d’adapter les réglages du véhicule aux conditions de circulation et à ses préférences particulières. Les modes de conduites « MINI Driving Modes » sont sélectionnés au moyen d’un bouton situé sur la droite de la console centrale. La nouvelle MINI Cooper SE offre quatre modes différents. Le mode SPORT se distingue du réglage standard MID par une courbe de direction plus directe et un comportement de l’entraînement plus impulsif. Les caractéristiques directionnelles du mode MID, axées sur le confort, sont également actives avec le mode GREEN ainsi qu’avec le nouveau mode GREEN+, spécialement configuré pour la nouvelle MINI Cooper SE. En outre, l’efficience de l’entraînement, lorsque ces deux modes sont actifs, est maximisée. En mode GREEN+, des fonctions supplémentaires ciblées, telles que le chauffage, la climatisation et le chauffage des sièges, sont réduites, voire désactivées afin d’augmenter l’autonomie du véhicule.