La quatrième génération de l’Octavia offre également un choix de motorisation alternatifs avec, entre autres, l’hybridation légère, une première chez Skoda.

La nouvelle Octavia est dotée de moteurs TDI et TSI modernes plus efficients qui, grâce à une aérodynamique nettement améliorée, permettent une consommation de carburant et des émissions de polluants réduites du fait que, en plus d’un filtre à particule diesel, les moteurs sont équipés d’une nouvelle phase de développement du traitement des gaz d’échappement SCR.

Mais la grosse nouveauté réside dans le fait que cette nouvelle génération du best-seller tchèque voit deux moteurs essence TSI célébrer leur première chez Skoda. Ainsi et pour la première fois chez Skoda, la nouvelle Octavia est disponible en deux variantes eTEC avec technologie mild-hybrid (hybridation légère). Lorsqu’il est équipé de la boîte DSG à 7 rapports, le 1.0 TSI à trois cylindres de 110 ch (81 kW) et le 1.5 TSI à quatre cylindres de 150 ch (110 kW) utilisent un démarreur à courroie de 48 V et une Batterie lithium-ion 48 V. Cela permet de “ralentir” avec le moteur à combustion complètement éteint, de récupérer de l’énergie pendant le freinage et de soutenir le moteur avec un boost électronique. Dans le même temps, le moteur est capable de démarrer plus silencieusement et avec moins de vibrations. Les véhicules dotés de la technologie mild-hybrid sont identifiés par un badge eTEC.

Par ailleurs et suivant les pas pas du premier modèle plug-in hybride Skoda, la Superb iV, l’Octavia iV est le deuxième modèle du constructeur tchèque proposé en variante électrifiée, à partir du moteur essence 1.4 TSI, délivrant 156 ch (115 kW) et un moteur électrique de 75 kW. Ensemble, ils produisent une puissance totale de 204 ch (150 kW) avec un couple de 350 Nm. La variante hybride rechargeable est proposée avec une boite DSG à 6 vitesses disponible dans tous les niveaux de finition et toutes les versions, à l’exception de l’Active et de la Scout. D’une capacité de 37 Ah fournissant 13 kWh, la batterie lithium-ion permet une autonomie électrique allant jusqu’à 55 km en cycle WLTP. La batterie peut être facilement rechargée à la maison à partir d’une prise domestique standard ou d’une boîte murale; le connecteur pour charger la batterie est caché derrière un rabat dans l’aile sur le côté conducteur, qui peut être ouvert à la simple pression d’un bouton dans la garniture de porte. Les autres différences entre l’Octavia iV et les variantes à moteur thermique comprennent un plus petit réservoir d’essence (40 litres au lieu de 45), le badge iV sur le hayon et l’écran central de 10 pouces avec un logo de bienvenu iV ainsi que des affichages spécifiques à la motorisation hybride.

Notons enfin, que Skoda propose également la quatrième génération d’Octavia en tant que modèle G-TEC avec un entraînement au gaz naturel particulièrement respectueux de l’environnement. Le 1.5 TSI développant 130 ch (96 kW) est conçu pour fonctionner au GNV et consomme 3,4 à 3,6 kg de gaz naturel par 100 km en mode GNV et 5,4 litres d’essence pour 100 km en mode essence. La capacité totale des trois réservoirs de GNV est de 17,7 kg permettant à la voiture de couvrir jusqu’à 523 km. Si nécessaire, la voiture peut également utiliser son réservoir d’essence de 9 litres. Les deux variantes de carrosserie de l’Octavia G-TEC sont disponibles et il est possible de choisir entre une boîte manuelle à 6 rapports ou une boîte DSG à 7 vitesses. Le coffre de 455 litres de capacité (495 litres en version Combi), un badge G-TEC à l’arrière et une version spécifique du Digital Cockpit sont les traits distinctifs de ce modèle au gaz naturel.