Le nouveau Land Rover Defender a été testé par l’équipe de cascadeurs experts de 007 dans les conditions de hors-piste les plus extrêmes durant le tournage du prochain James Bonde : “Mourir peut attendre”.

Land Rover est riche d’un long partenariat avec EON Productions pour les films de James Bond, qui a débuté en 1983 avec l’apparition d’un Range Rover Convertible dans Octopussy et “Mourir peut attendre” est le premier film à utiliser le nouveau Defender, tout dernier véhicule de la marque mis en vedette dans la scène de poursuite d’un James Bond. Aux côtés des Defender, Mourir peut attendre met aussi en scène le Range Rover Sport SVR, le Land Rover Série III et le Range Rover Classic.

L’équipe de designers de Land Rover a travaillé main dans la main avec Chris Corbould, le superviseur des effets spéciaux et des scènes d’action en voiture pour configurer les Defender du film. Basés sur le Defender X en noir Santorin, avec des protections inférieures de couleur sombre, des roues de 20 pouces finies en noir et des pneus tout-terrain spéciaux, ce sont les premiers Defender construits dans la nouvelle usine Land Rover de Nitra, en Slovaquie.

Lee Morrison ,coordinateur des cascades James Bond, a déclaré que “concevoir et coordonner les séquences d’action pour la série des James Bond vous met dans l’état d’esprit le plus exigeant. Il nous fallait le véhicule le plus difficile à arrêter pour nous aider à affronter les éléments, les descentes les plus abruptes et les traversées de rivières, nous avons donc choisi le nouveau Land Rover Defender. Je suis très impressionné, non seulement le Defender est de retour mais il est encore très, très supérieur ! “