Afin d’anticiper et d’accompagner les transformations profondes des modes de vie et de consommation, le Groupe Renault s’est engagé depuis quatre ans dans le développement de nouveaux services de mobilité partagée, avec ou sans chauffeur (Renault MOBILITY, Zity à Madrid, Moov’in.Paris, Marcel), et en réalisant des acquisitions et des prises de participation très ciblées dans diverses start-ups spécialisées dans ce domaine (Karhoo, Yuso, Como, iCabbi, Glide).

Aujourd’hui le Groupe Renault accélère et crée RENAULT M.A.I. (Mobility As an Industry), filiale d’activité exclusivement dédiée aux nouvelles mobilités. Réunir l’ensemble des activités mobilités du Groupe au sein d’une même entité permettra de créer des synergies, de simplifier la chaîne de décision, de clarifier les offres existantes et d’en créer de nouvelles.

RENAULT M.A.I. sera aussi un moyen de fédérer d’autresacteurs autour de ces enjeux par des partenariats stratégiques et ambitieux. RENAULT M.A.I. se veut ainsi le partenaire privilégié des villes, des autorités régulatrices et des opérateurs de transports, mais aussi d’entreprises d’autres secteurs, pour favoriser des mobilités partagées au service des consommateurs et en mesure de répondre aux enjeux environnementaux.  

L’ambition est d’inventer de nouvelles mobilités non seulement en milieu urbain, mais dans l’ensemble des territoires, au profit des espaces périurbains et en faveur du désenclavement des zones rurales en France et dans le monde.

En effet, d’ici à 2050, près de 70 % de la population mondiale vivra en milieu urbain contre 55 % aujourd’hui, ce qui représentera 2,5 milliards de citadins supplémentaires. Cette perspective donne la mesure des défis immenses qui se présentent en matière de qualité de vie, d’habitat, de transports et de santé dans les villes, comme d’accessibilité à ces nouvelles mobilités hors des villes.

Sur le terrain de la mobilité, de nouveaux usages se répandent, qui interrogent la place et le statut de l’automobile. De plus en plus, le marché se structure en fonction des usages de consommateurs qui recherchent moins la propriété d’un véhicule qu’une offre multimodale, innovante, connectée, plus écologique et adaptée à la diversité de leurs besoins.

Dans ce contexte, et alors que le terme de mobilité est parfois galvaudé et tend à perdre son sens, choisir de s’appeler RENAULT M.A.I. vise à ancrer la mobilité dans la vie et l’économie réelles. Cette approche s’inscrit dans la culture industrielle du Groupe Renault, qui a toujours su innover et avoir un temps d’avance. Elle implique aussi de développer de nouveaux métiers et d’investir des segments de marché inexplorés et profitables.