Premier véhicule de l’histoire à effectuer la traversée du Sahara en 1922, l’autochenille Citroën baptisée ‘Scarabée d’Or‘ fait l’objet d’un projet de reconstruction débuté en 2016.

L’autochenille reproduite à l’identique par des lycéens et élèves ingénieurs participera aux célébrations du centenaire Citroën dès le mois de juin, avant de participer au ‘Rassemblement du Siècle’ en juillet.

La présentation de la réplique du Scarabée d’Or, le 13 mai au Musée des Arts et Métiers de Paris, par les acteurs et partenaires du projet est l’occasion de partager les détails et anecdotes de la mise en œuvre du projet de reconstruction qui a fédéré 160 étudiants et lycéens, 40 professeurs, tous aussi passionnés sans doute que l’équipage de la traversée du Sahara en 1922.

Citroën est le partenaire historique du projet pédagogique, au travers de multiples apports : prêt du véhicule (B2 Type HP modèle K1 qui fut la première voiture à traverser le Sahara en décembre 1922 en ralliant Touggourt à Tombouctou en 21 jours sur plus de 3 200 Km), soutien financier, technique et logistique, médiatisation de l’aventure et implication sans faille qui rendent possible et renforcent l’élan autour du Scarabée d’Or.

Stèle à Touggourt immortalisant la traversée du Sahara par Citroën