Lamborghini a présenté au dernier concours d’Élégance de la Villa d’Este, en Italie, la restauration d’une Miura P400 S de 1971.

Signée par le “Polo Storico” (Pôle historique) de Lamborghini avec des pièces d’origine, cette restauration concernait une Miura P400 S (châssis 4797) d’une rare couleur « Azzurro Mexico », six exemplaires uniquement existants, à l’intérieur cuir noir ayant appartenu à un célèbre chanteur de rock italien des années 60, Little Tony, de son vrai nom Antonio Ciacci (1941-2013), dont il avait pris possession le 2 mars 1971 dans la péninsule de Saint-Marin

Cette Miura P400 S, animée par un bloc V12 3.9 litres de 370 ch et 387 Nm, est en mesure d’afficher un 0 à 100 km/h en à peine cinq seconde et atteindre une vitesse maximale de 280 km/h, a séduit le jury du concours dans la catégorie “Baby You Can Drive My Car: Cars of the Music Stars” en s’imposant devant cinq autres véhicules inscrits, à savoir les Maserati Mistral 4000 Spider, Aston Martin V8 Vantage, Porsche 959, BMW 507 et Bizzarrini GT Strada 5300.