La Dacia Sandero RS, badgée Renault au Brésil, profite du restylage de la citadine roumaine pour passer également au bistouri pour des retouches esthétiques mais sans changer son offre mécanique.

Destinée à l’Amérique du Sud et produite au Brésil sous le badge Renault, la variante RS de la Sandero, dont les photos avaient pris la fuite, profite du facelift pour s’offrir une nouvelle jeunesse en adoptant de nouveaux feux arrière LED, de nouvelles jantes en alliage 17″ et des étriers de freins rouge, de nouveaux stickers portant la dénomination “Renault Sport” et une nouvelle teinte rouge “Fire Red”. L’habitacle se caractérise par son toit noir, une nouvelle sellerie et détails façon chrome sur les panneaux de portes. Le système Media Evolution, et son écran 7″, compatible Android Auto et Apple CarPlay est de série tout comme l’auto-hold, la caméra de recul et autre régulateur-limiteur de vitesse.

Pas de nouveauté sous le capot en revanche, la Sandero RS garde son 2.0 atmosphérique développant 145 ch en Essence (150 ch en éthanol) et associé à une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports pour afficher toujours une vitesse maximale de 202 km/h et un 0 à 100 km/h en 8 secondes. Cette Sandero RS propose également trois modes de conduite : Normal, Sport et Sport +, ce dernier mode permettant de déconnecter l’ESC.