Pour la première fois, Porsche propose une voiture de sport électrique dans le panel présenté sur la légendaire colline de Goodwood, seconde étape du Porsche Triple Demo Run.

Continuant le périple lui permettant d’apparaître à trois reprises sur trois continents en trois semaines, la Porsche Taycan a posé ses roues le week-end dernier à Goodwood au Festila Of Speed, arborant pour l’occasion un Union Flag sur son toit avec Marc Weber comme pilote. « La puissance de cette Taycan est incroyable », explique ce pilote expérimenté de Formule 1. « J’ai participé à cet événement voici deux ans avec une Porsche 911 GT2 RS, donc je savais déjà que ce tracé est surtout une question de puissance et de motricité. Mais même pour un pilote comme moi, l’accélération de cette Taycan, même si c’est toujours un prototype, est vraiment sidérante au départ et en sortie de virage. »

La semaine dernière, la Taycan était confiée au pilote chinois Li Chao. Concurrent de la Porsche Carrera Cup Asia, Li Chao a effectué des tours de démonstration sur le tracé diffi-cile du Porsche Experience Centre (PEC) de Shanghai. Quant au pilote officiel Porsche Neel Jani, il prendra le volant de la Taycan à New York lors de la finale du championnat ABB FIA Formula E, qui se déroulera les 13 et 14 juillet 2019. La Taycan se sera ainsi produite en Chine, au Royaume-Uni et aux États-Unis, trois des plus grands marchés pour la pre-mière voiture de sport 100 % électrique de Porsche.

La Taycan sera présentée en septembre et lancée sur le marché à la fin de l’année. Comme il se devait pour un constructeur tel que Porsche, la marque a veillé lors du déve-loppement de ce modèle à transmission intégrale développant plus de 600 chevaux, à lui permettre de combiner des performances de choix sur circuit, de multiples accélérations dynamiques et une autonomie en phase avec un usage au quotidien. L’architecture 800 V de la Taycan autorisera des délais de recharge réduits avec une batterie lithium-ion d’une capacité d’environ 90 kWh.