Le renouvellement total du roadster SL de Mercedes aura lieu en 2021 mais sera signé par Mercedes-AMG et disposera d’une conception plus sportive et revenir à ses origines, selon les déclaration de Tobias Moers, patron de Mercedes-AMG sur les colonnes d’autocar.

Le patron d’AMG a dévoilé les premières informations « croustillantes » autour de la prochaine génération de l’un des cabriolets les plus intéressants de la marque de Stuttgart avec un changement de cap important par rapport aux modèles des dernières années.

Une des clés de la future mouture du SL est qu’il gardera une étroite relation avec la prochaine Mercedes-AMG GT, les deux profitant de la même nouvelle plate-forme MSA (Modular Sports Achitecture) avec prédominance de l’aluminium avec l’objectif de réduire les coûts de ces modèles de niches, pour ne pas dire élitistes. La relation entre les deux modèles ira plus loin puisque l’AMG GT et la SL partageront également éléments comme les suspensions, système de direction, etc.

L’adoption de la nouvelle plate-forme s’accompagnera par un retour aux sources pour la SL, Moers annonçant qu’elle «sera orienté sport ayant une relation parfaite entre conduite dynamique et confort», avant d’ajouter qu’octroyer « la SL à AMG est excellent. C’est une grosse responsabilité mais nous sommes honorés». Le patron d’AMG a également confirmé que la future SL ne sera disponible qu’en variante Roadster et doté d’une capote en toile et non pas en toit rigide comme c’est le cas actuellement dans le but d’alléger le poids de la voiture, gage de meilleures prestations.

Sous le capot, la dotation mécanique sera entre les moteurs essence et Mild Hybrid, le V8 avec système EQ Boost aura la part belle même si une offre en entrée de gamme serait également de la partie avec un 3.0 L d’environs 370 chevaux. Côté transmission, la SL disposera de la boîte 9G-Tronic et ce indépendamment de la motorisation et sera disponible en propulsion de série, le client pouvant opter pour l’offre 4Matic.