Kia Motors a dévoilé son nouveau concept Futuron, un SUV coupé quatre roues motrices qui préfigure le style de ses futurs véhicules électriques.

Le concept Futuron se veut l’interprétation moderne et affirmée d’un SUV coupé électrique d’avant-garde vu par Kia. Son patronyme est issu de la contraction des termes : « future » (futur) et « on » (mise sous tension), un suffixe faisant référence à la nature électrique et connectée des futurs SUV de la marque. Long de 4 850 mm, haut de 1 550 mm et doté d’un empattement de 3 000 mm, le Futuron bénéficie d’une garde au sol rehaussée et affiche un design expressif et caractérisé par des formes lisses et épurées. La face avant du Futuron réinterprète la calandre “Tiger Nose” (Nez de Tigre) de Kia, face avant emblématique des modèles de la marque depuis désormais plus d’une décennie. Tout en conservant son design de base – caractérisé par des contours marqués et des écailles en son centre – les designers de Kia ont étiré ses extrémités, élargissant sa forme sur toute la largeur de la face avant afin de donner naissance à une toute nouvelle calandre “Tiger Face”. De forme élargie, cette calandre “Tiger Face” intègre les projecteurs du Futuron, dont le design innovant “Star Cloud” confère au véhicule une nouvelle signature lumineuse.

L’agencement du groupe propulseur électrique et l’intégration de systèmes de conduite autonome de niveau 4 ont permis de créer un habitacle plus spacieux et modulable avec les deux sièges avant sont réalisés à partir de matériaux souples, et peuvent être soit redressés en position de conduite, soit inclinés en position de repos, s’apparentant ainsi aux sièges des passagers de première classe à bord des avions. Lors de l’activation des fonctions de conduite autonome du Futuron, les deux sièges avant basculent en arrière tandis que le volant se rétracte. Cette position « zéro gravité » contribue à réduire la fatigue sur les longs trajets.

Les portes bénéficient, elles aussi, de l’éclairage « Star Cloud » et d’un habillage reprenant le motif « peau de dragon » adopté à l’extérieur du véhicule, créant ainsi un système d’éclairage ambiant interactif d’une grande luminosité. Le système de ventilation se dissimule également derrière des « écailles de peau de dragon », lesquelles s’ouvrent et se ferment pour permettre la circulation de l’air frais dans tout l’habitacle.

L’intérieur de ce concept se distingue avant tout par son poste de conduite façon « cockpit » qui s’inscrit tout autour du conducteur. L’interface utilisateur graphique (GUI – Graphical User Interface) du poste de conduite s’étend depuis la porte conducteur et vient envelopper le volant en formant un arc continu. Si bien que le combiné d’instrumentation semble se fondre dans l’affichage audiovisuel implanté au centre de la planche de bord, tout en étant directement relié à l’affichage intégré à la surface du volant lui-même. Commandée par des technologies d’intelligence artificielle, cette interface affiche des informations utiles concernant les diverses fonctions de conduite autonome, de gestion moteur et de navigation du véhicule afin d’offrir à chacun de ses utilisateurs une expérience à nulle autre pareille. Au sommet de l’arc entourant le poste de conduite, l’interface graphique s’étire vers l’avant en direction de la route, formant ainsi un affichage interactif avec éclairage « Star Cloud » à l’extrémité avant de l’habitacle.