La société de mobilité constituée par Daimler AG et BMW Group sera active dès le début de l’année prochaine,comme en ont convenu les deux entreprises et ce suite à l’approbation du projet par la Commission européenne.

Un premier pas de franchi puisque les partenaires poursuivent à présent leurs discussions avec l’autorité de concurrence américaine. Ceci implique que la finalisation de cette transaction, initialement prévue par les parties avant la fin de cette année, devra être reportée malgré les efforts des partenaires.

Par conséquent, les effets de valorisation et les effets sur les bénéfices ne seront réalisés par Daimler Financial Services qu’en 2019. Les prévisions de bénéfices pour 2018 s’en voient diminuées. Partant, la division s’attend à ce que l’EBIT soit sensiblement inférieur à celui de l’année précédente. Pour l’exercice comptable 2018, l’EBIT de Daimler Group reste quant à lui inchangé. Conformément aux communications précédentes, la transaction n’affecte en effet pas les flux de trésorerie des activités industrielles.

Daimler AG et BMW Group entendent réunir leur offre de mobilité en matière d’autopartage, de services de chauffeurs (ride-hailing), de stationnement, de chargement et de multimodalité. Leur joint-venture deviendra ainsi l’un des principaux fournisseurs de services de mobilité innovants. Les deux fabricants automobiles ont l’intention de façonner le futur de la mobilité pour offrir des expériences uniques à leurs clients et apporter leur soutien à leurs partenaires (villes et communes, notamment) dans la création d’une mobilité écologique en milieu urbain.

Demain, les clients auront accès d’un simple clic à un écosystème de services de mobilité complet, intelligent et pleinement intégré. Par leur association, Daimler AG et BMW Group répondent aux défis de la mobilité urbaine et aux souhaits de leur clientèle. Ces deux partenaires contribuent également, aux côtés des villes, des communes et d’autres groupes d’intérêts, à l’amélioration de la qualité de vie.