Ford dévoile le tout nouveau Kuga lors de son évènement #GoElectric à Amsterdam et devient le premier SUV Ford à être proposé avec trois motorisations hybrides : “mild-hybrid” ou hybride léger (Kuga EcoBlue Hybrid), hybride (Kuga Hybrid) et hybride rechargeable (Kuga Plug-In Hybrid).

Basé sur la nouvelle architecture C2 inaugurée par la Focus, le nouveau Kuga s’allège jusqu’à 90 kg alors que ses dimensions gagnent 4,4 centimètres en largeur et 8,9 cm en longueur. Esthétiquement, l’évolution du Ford Kuga est notable et adopte les derniers codes de la marque, effçant quasiment toute liaison avec le modèle sortant. On retrouve ainsi un face avant débordante de références aux nouvelles Fiesta et Focus.

À l’intérieur, le nouveau Kuga gagne aussi un espace considérable tant à l’avant qu’aux places arrière et même au niveau du coffre. Par exemple, la 2ème rangée de sièges peut coulisser vers l’arrière pour laisser un espace aux jambes de plus d’1 mètre, le plus important de sa catégorie, ou vers l’avant pour augmenter l’espace de coffre de 67 litres. Autre nouveauté pratique, la plage arrière, une fois retirée à l’aide d’un simple geste, peut se ranger parfaitement sous le nouveau plancher de coffre modulable.

Pour la première fois, le nouveau Kuga affiche ses informations de route sur un cockpit 100% numérique à travers un affichage LCD haute définition (1920 x 720 pixels) de 12,3 pouces qui pourra être personnalisé. Comme sur la Focus, le tout nouveau Kuga disposera également d’un affichage tête haute(HUD), d’un écran tactile central de 8 pouces avec SYNC, CarPlay et Android Auto, ainsi qu’un socle de recharge sans fil Qi. Le Kuga embarque également la dernière génération d’assistances à la conduite CoPilot360, qui utilise 18 caméras, capteurs et radars répartis autour du véhicule, pour simplifier et rendre plus sûre la conduite au quotidien. Lorsque le Kuga est équipé de la transmission automatique 8 rapports, il peut atteindre une conduite autonome de niveau 2 et prend en charge la gestion automatisée des manœuvres de stationnement ou encore une conduite facilitée dans les embouteillages avec l’aide du régulateur adaptatif intelligent avec fonction Stop & Go et technologie de maintien au centre de la voie.

Le freinage automatique d’urgence intervient désormais dans un nombre plus important de situations à risque, lorsque qu’il détecte une collision potentielle avec d’autres véhicules, piétons ou même cyclistes, que ce soit en marche avant ou arrière, en ligne droite ou à une intersection. Les phares adaptatifs Full LED font aussi partie de ces aides à la conduite, avec notamment la fonction anti-éblouissement qui permet d’optimiser la vision nocturne.

A l’instar tous les nouveaux modèles Ford, le nouveau Kuga est équipé d’un modem 4GFordPass Connect, transformant le véhicule en un hotspot WiFi mobile avec une connexion pouvant accueillir jusqu’à 10 appareils. Grâce à l’application FordPass, le conducteur peut déverrouiller, verrouiller, démarrer, chauffer ou refroidir à distance le nouveau Kuga, directement depuis son smartphone. Par ailleurs, le Kuga aura droit au système audio premium B&O de 575 watts et ses dix haut-parleurs, ainsi qu’à la technologie de réduction active de bruit.

Trois hybridations différentes

Disponible dès le lancement, le tout nouveau Kuga EcoBlue Hybrid améliore le rendement énergétique du moteur diesel Ford EcoBlue 2.0l 150 ch et permet de réduire les émissions de CO2, attendues à partir de 132 g/km de CO2 pour une consommation estimée de 5,0 l/100 km. Cette technologie d’hybridation légère (mild-hybrid, mHEV) récupère l’énergie durant les phases de freinage ou de décélération, pour charger une batterie lithium-ion 48V, et pour fournir une assistance électrique à l’accélération.

La version hybride rechargeable, également disponible au lancement, permettra uneautonomie supérieure à 50 km en mode de conduite 100% électrique. Le tout nouveauKuga Plug-In Hybrid sera d’ailleurs le plus efficient de la gamme avec une consommation estimée à 1.2 l/100 km et 29 g/km de CO2. D’une puissance totale de 225 ch, Il dispose d’un moteur essence 2.5l quatre cylindres à cycle Atkinson combiné à un moteur électrique, une batterie lithium-ion de 14,4 kWh et une transmission automatique. Si la batterie se recharge automatiquement lors du freinage, la recharge sur secteur se complète en 4 heures.

Équipé de la même motorisation hybride que la version rechargeable, le Kuga Hybrid sera disponible au second semestre 2020 et permettra une conduite qui alternera automatiquement entre mode thermique et mode 100% électrique. Dans cette version sans prise de recharge externe, la batterie se régénère exclusivement via la récupération d’énergie au freinage ou lors de décélérations. Ce modèle anticipe des émissions à partir de 130 g/km de CO2 et une consommation estimée 5,6 l/100 km.

Le Kuga offrira également les plus efficientes de ses motorisations non électrifiées, essence EcoBoost et diesel EcoBlue, répondant aux dernières normes antipollution Euro 6.La nouvelle transmission automatique 8 vitesses sera disponible en option sur les versions EcoBlue 1.5l 120 ch, et de série sur le EcoBlue 2.0l 190 ch. Enfin le nouveau Kuga dispose également pour la première fois de modes de conduite sélectionnables (Normal, Sport, Eco, Faible Adhérence, Neige/Sable) qui optimisent son comportement en fonction du terrain et des conditions météos.