La nouvelle BMW Série 1 affûte son nouveau caractère au cours des dernières phases de test qui se tiennent actuellement sur la piste d’essais BMW dans le sud de la France.

Les véhicules de pré-série camouflés de la 3ème génération de BMW Série 1 font actuellement l’objet de nombreux essais sur la piste BMW de Miramas, dans le sud de la France. La diversité des revêtements offre les conditions optimales pour affiner l’agilité et le dynamisme de la nouvelle BMW Série 1. Cette étape finale est l’aboutissement de 5 années de développement intensif, marquées par l’évolution vers une architecture moderne de traction avant… Eh oui, c’est la confirmation, la nouvelle Série 1 sera bel et bien un traction même si elle proposera la transmission intelligente à 4 roues motrices BMW xDrive.

Cette nouvelle génération hérite également la technologie ARB (limitation du patinage des roues à proximité de l’actionneur) connue des BMW i3s, qui fait maintenant ses débuts sur un véhicule à moteur thermique. En étroite coordination avec la fonction DSC, la limitation du patinage des roues contiguës de l’actionneur réduit de manière significative le sous-virage habituellement observé sur les véhicules à traction avant, mais sans intervention de contrôle pour stabiliser la dynamique latérale. Le BMW Performance Control (répartition du moment de lacet) est également de série et augmente l’agilité de la BMW Série 1 grâce à une intervention dynamique sur le frein. De plus, la rigidité en torsion de la structure de carrosserie est renforcée par l’utilisation ciblée d’entretoises supplémentaires telles qu’une “jambe de force boomerang” à l’arrière de série.

Un nouveau moteur 4 cylindres nouvellement développé se démarque nettement dans la gamme de moteurs de la nouvelle BMW Série 1. La BMW M135i xDrive est équipée du moteur 4 cylindres avec une cylindrée de 2 litres et la technologie BMW TwinPower Turbo pour une puissance de 306 chevaux.

Enfin, le constructeur bavarois annonce que cette nouvelle mouture est un grand pas en avant en termes d’espace intérieur. Grâce à la nouvelle architecture de traction avant à moteurs transversaux et à un tunnel central bas, l’espace disponible est nettement plus important que dans le modèle précédent, en particulier aux places arrière. Par exemple, l’espace pour les jambes des passagers arrière augmente de 33 millimètres et l’espace pour la tête à l’arrière de 19 millimètres. L’accès au coffre est maintenant plus aisé et son volume de chargement augmente de 20 litres pour atteindre 380 litres.