Un modèle pre-série de la Bugatti Chiron franchit le seuil mythique des 300 miles à l’heure (482,80 km/h), devenant ainsi la première hypercar à accomplir ce record.

Le vainqueur du Mans et pilote d’essai de Bugatti, Andy Wallace a atteint le 2 août 2019 une vitesse maximale de 490,484 km/h (304,773 mph) sur la piste d’essai de Ehra-Lessien en Basse-Saxe. Après un tour destiné à conditionner la Chiron, Andy Wallace a accéléré à 200 km/h à partir du virage nord, pour ensuite atteindre la vitesse la plus élevée sur les 8,8 kilomètres de ligne droite. À un point de freinage défini avec précision au préalable, il a ramené la Chiron à 200 km/h, pour passer le virage sud. Il lui restait deux kilomètres. « Au démarrage, j’ai poussé le moteur à plein gaz, pendant environ 70 secondes. Il était important qu’au-delà de 200 km/h, je sois sorti du virage, pour atteindre la vitesse maximale sur la ligne droite. J’avais besoin d’être pleinement concentré », a raconté le nouveau détenteur du record. En une seconde, il a parcouru 136 mètres. Ce n’est pas la première fois qu’Andy Wallace enregistre un record de vitesse mondial : en 1998, le Britannique avait déjà battu un record de 391 km/h (243 mph) avec la McLaren F1 sur le même circuit.

Pour établir ce record mondial, une équipe d’ingénieurs issus de divers domaines de spécialité et sous la direction du directeur du développement de Bugatti Stefan Ellrott, a préparé une voiture proche d’un nouveau modèle de série dérivé de la Chiron. Outre des modifications aérodynamiques à l’avant, à l’arrière et sur les côtés, les spécialistes ont accordé une grande importance à la sécurité. Andy Wallace était maintenu par des ceintures à six points et protégé par une cellule de sécurité supplémentaire.

Pour ce faire, l’équipe Bugatti a été assistée par le spécialiste italien de voitures de course Dallara, ainsi que par le fabricant de pneus Michelin. « Leur savoir-faire a été directement intégré au projet. Sans nos partenaires, le record n’aurait pas été possible », a déclaré Christian Willmann. Partenaire depuis de longues années, le spécialiste des pneus Michelin a assuré l’adhérence et la stabilité nécessaires. Les pneus haute vitesse Michelin, déjà utilisés sur la Chiron, ont encore été renforcés, car en une minute, les pneus tournent jusqu’à 4100 fois. Ils ont été testés aux États-Unis sur des bancs d’essai sophistiqués, jusqu’à une vitesse de 511 km/h. Des contrôles de qualité ont également été réalisés après la production : chaque pneu a été radiographié, afin de les optimiser minutieusement. Les pneus Michelin Pilot Sport Cup 2 ont été montés directement sur la Chiron, juste avant le record mondial.

Sur le banc d’essai, les ingénieurs de Bugatti ont également testé au préalable la puissance de moteur et l’interaction entre le moteur, la boîte à vitesses et le chassis au cours de diverses manœuvres. À de telles vitesses, les plus petites modifications ont de lourdes conséquences. « Après tous les calculs et les essais, nous étions sûrs de battre le record. Nous avons maîtrisé la technologie très tôt dans le projet. Mais une tentative de record mondial sur circuit ouvert peut réserver des surprises. Aujourd’hui, nous avons eu de la chance et tout s’est bien passé », a déclaré le directeur du développement Stefan Ellrott, au comble du bonheur.