Audi RS 4 Avant

Audi aligne les nouveautés depuis quelques semaines et c’est au tour de la RS 4 Avant de profiter d’un restylage de mi-vie avec une nouvelle identité stylistique pour une différenciation visuelle encore plus marquée.

La face avant de la nouvelle Audi RS 4 Avant a été complètement repensée pour être sensiblement différente de l’A4 Avant avec une calandre Singleframe est plus large et plus plate par rapport au modèle de base. À l’instar de ses grandes sœurs RS, la RS 6 Avant et la RS 7 Sportback , la RS 4 Avant affiche également une structure alvéolée en trois dimensions en noir brillant, caractéristique de la gamme RS. Pour lui donner un aspect soigné, la calandre Singleframe a été conçue sans cadre. La nouvelle grille alvéolée, agrémentée de l’emblème RS 4, est insérée directement dans le pare-chocs, doté de grandes admissions d’air latérales et de clapets verticaux.

La forme des phares LED de la RS 4 Avant a également été repensée. Avec leur lunette foncée, les phares Matrix LED en option viennent compléter la nouvelle esthétique de l’Audi RS 4 Avant et la distinguent du reste de la famille A4. Les passages de roues, surmontées de blisters quattro, sont 30 millimètres plus larges à l’avant et à l’arrière par rapport à l’Audi A4 Avant. Des éléments de design en noir brillant, placés juste à côté des phares, amplifient l’effet de largeur de la nouvelle RS 4 Avant.

Les packs de design noir brillant, aluminium mat et carbone incluent des ajouts spécifiques aux appliques de bas de caisse, aux boîtiers des rétroviseurs extérieurs et aux pare-chocs avant et arrière. En option, les anneaux Audi et le logo RS en noir à l’avant et à l’arrière peuvent être inclus dans les packs de design noir brillant et carbone. Les badges RS peuvent être retirés pour un look plus sobre. De série, les barres de toit sont déclinées en aluminium mat. Le spoiler RS et le diffuseur ainsi que les pots chromés du système d’échappement RS apportent une touche de finition unique au véhicule. Le système d’échappement RS sport en option, avec contours de sorties d’échappement noirs, crée une expérience sonore très sportive, le conducteur pouvant opter pour un son sportif ou feutré grâce au système de sélection du mode de conduite Audi drive select. Cinq profils sont disponibles : confort, auto, dynamique et les modes personnalisables RS1 et RS2. Le système de sélection du mode de conduite Audi drive select permet de régler la gestion du moteur et de la transmission, la direction, la suspension, la direction dynamique, le différentiel sport quattro, le son du moteur et les caractéristiques de la climatisation automatique. Le mode RS2 personnalisable est spécialement conçu pour actionner le correcteur électronique de trajectoire (ESC) sur simple pression d’un bouton.

De série, la nouvelle Audi RS 4 Avant est équipée de roues 265/35 en aluminium forgé de 19 pouces. Divers modèles de 20 pouces sont disponibles en option, y compris un nouveau modèle à cinq branches entièrement polies et peintes en bronze mat. Elle est livrée avec des pneus 275/35. De puissants freins en acier dotés de disques composites perforés garantissent un freinage en adapté à la puissance. Ces freins présentent un diamètre de 375 millimètres à l’avant et de 330 millimètres à l’arrière. De série, les étriers de freins à six pistons ornés du logo RS sont peints en noir, ou en rouge en option. L’essieu avant peut être équipé, en option, de freins en céramique RS résistants à l’usure. Les étriers sont disponibles en rouge, gris ou bleu avec un disque perforé de 400 millimètres.

La nouvelle Audi RS 4 Avant affiche un intérieur noir. Des lumières LED soulignent les contours des portes ainsi que la console centrale et le pack éclairage d’ambiance, de série, propose jusqu’à 30 couleurs différentes. Le conducteur et le passager avant sont accueillis par les bas de caisse illuminés et revêtus du logo RS 4. En option, le pack design RS permet d’ajouter de la couleur à l’intérieur et le logo RS sur la console centrale, les accoudoirs, les ceintures de sécurité et les tapis. Le volant, le levier de vitesse et les protège-genoux sont recouverts d’Alcantara avec des coutures rouges contrastantes. En plus du rouge, le pack de design RS étendu propose désormais des éléments en gris. Nouveauté du pack de design RS en rouge, les ancrages des sièges dans le dossier sont également disponibles dans la même couleur.

L’écran MMI touch de 10,1 pouces accueille le conducteur avec une animation graphique haute résolution de la RS 4 Avant. L’écran MMI touch fournit un retour haptique et remplace l’ancien bouton rotatif sur la commande centrale. Le conducteur peut utiliser l’écran RS pour afficher différents éléments : températures, forces centrifuges en  « g » et informations relatives à la pression et à la température des pneus. Dans le virtual cockpit d’Audi, des affichages RS spécifiques fournissent des informations sur la pression des pneus, le couple, la puissance, la température de l’huile moteur, le temps par tour, les mesures d’accélération et les forces centrifuges en « g ». L’affichage lumineux de changement de vitesse rappelle au conducteur de changer de vitesse lorsque le régime maximal est atteint. L’affichage tête haute en option fournit également des informations RS spécifiques, dont l’affichage lumineux de changement de vitesse.

Le conducteur peut activer les deux modes RS1 et RS2 dans Audi drive select directement via un nouveau bouton « RS MODE » sur le volant plat multifonctions en cuir RS sport. Une pression sur ce bouton ouvre automatiquement les écrans spécifiques aux modèles RS dans le cockpit virtuel d’Audi. Les nouvelles palettes de changement de vitesse en aluminium sont bien plus grandes que sur les modèles précédents. En plus du volant et des bas de caisse illuminés, les sièges RS sport à motif alvéolé en option et le levier de vitesse portent également l’emblème RS.

L’Audi RS 4 Avant offre le même niveau de praticité au quotidien que le modèle de base A4 Avant. Le coffre affiche une capacité de 495 litres, qui passe à 1 495 litres lorsque les sièges arrière sont abaissés et une cargaison est chargée sur le toit. De série, le hayon et la plage arrière sont à commande électrique. Un capteur permet d’ouvrir et de fermer le hayon, et, en option, un attelage remorque avec déverrouillage électrique sur simple pression d’un bouton est également disponible.

La RS 4 Avant aide le conducteur dans de nombreuses situations : plus de 30 systèmes d’assistance à la conduite mettent en évidence le caractère complet de l’Avant haute performance. Les différents équipements sont réunis dans les packs city (de série) et/ou route (en option), pack route qui inclue, par exemple, l’adaptive cruise assist avec fonction stop & go permettant le contrôle automatique à distance, l’assistant de croisement et l’assistant de maintien dans la voie et en courbe.

Sous le capot, la RS 4 Avant embarque un V6 2.9 TFSI bi-turbo de 450ch et un couple maxi de 600Nm associé à une boite tiptronic à 8 rapports. Ainsi configurée, l’Audi RS 4 Avant est capable de passer de 0 à 100 km/h en 4,1 secondes et une vitesse maximal contrôlée électroniquement de 250 km/h et 280 km/h avec le pack dynamique RS en option.

Avec la suspension RS sport standard, l’Audi RS 4 Avant est sept millimètres plus basse que le modèle de base S4 doté de la suspension sport. La suspension RS sport plus avec système d’amortissement dynamique Dynamic Ride Control (DRC) est proposée, en option, pour une tenue de route plus agile. Ce système de stabilisation intégrée en cas de roulis et de tangage consiste en un système d’amortissement spécial, qui contrecarre les mouvements de la carrosserie sans délai et sans avoir recours à l’électronique. Dans les virages, l’amortissement est altéré de façon à ce que les mouvements de la voiture le long de l’axe longitudinal (roulis) et de l’axe transversal (tangage) soient considérablement réduits. Les amortisseurs sont reliés en diagonale à une soupape centrale via deux conduits d’huile distincts. Les soupapes assurent un ajustement du volume de compensation selon les besoins par le biais de pistons à gaz à l’intérieur. Lorsque le véhicule aborde ou prend un virage, de l’huile circule entre les amortisseurs diagonalement opposés via la valve centrale, créant une force d’amortissement supplémentaire. Si un côté est amorti, les caractéristiques d’amortissement sont modifiées de façon à presque éliminer les mouvements de roulis et de tangage. Grâce à ce système d’amortissement ultra réactif, les modèles RS sont particulièrement précis dans les virages.

Avec l’aide du système de sélection du mode de conduite Audi drive select, le conducteur peut agir sur l’amortissement à trois niveaux et ainsi personnaliser son expérience de conduite. La nouvelle génération d’amortisseurs à valve intégrée est plus légère et compacte. De plus, ce système permet de répartir encore plus les forces d’amortissement entre les modes confort et dynamique, et d’ajuster plus précisément la suspension pour un amortissement élevé, notamment dans le cas de virages pris à grande vitesse. Le résultat : la suspension RS sport avec système d’amortissement dynamique (DRC) garantit un roulement confortable en mode « confort ». En mode « dynamique », elle offre une précision extraordinaire pour une conduite tendue, y compris dans le cas de virages pris à grande vitesse.

Une direction dynamique propre à la RS est disponible comme alternative à la direction assistée électromécanique standard. La direction dynamique fait varier le rapport de démultiplication de jusqu’à 100 % en fonction de la vitesse de conduite, de l’angle de braquage et du mode de conduite choisi avec l’Audi drive select. À une faible vitesse, par exemple en ville ou lors de manœuvres, la direction dynamique fonctionne de façon très directe ; il suffit de deux tours complets de volant pour aller d’une butée à une autre. Le niveau d’assistance électrique est également élevé, faisant des manœuvres de stationnement un véritable jeu d’enfant. Sur les routes de campagne, le caractère direct de la réponse et l’assistance électrique sont progressivement réduits. À haute vitesse sur l’autoroute, le rapport de transmission indirecte et le faible niveau d’assistance électrique lissent les mouvements de volant saccadés et contribuent à la stabilité directionnelle. La direction dynamique fonctionne en étroite collaboration avec le programme de correction électronique de trajectoire (ESC) pour une tenue de route sportive et une conduite sûre. Le cas échéant, elle contre-braque légèrement ; ces petites corrections, dont la plupart sont imperceptibles, réduisent le sous-virage et le survirage dus à la modification de la charge dans la grande majorité des cas. Lors du freinage sur des surfaces routières aux coefficients de friction différents, le système stabilise les corrections de trajectoire.