La nouvelle génération de l’Audi A1 accueille officiellement sa variante haute sur pattes avec sa garde au sol supplémentaire de 4 centimètres de plus par rapport à la version standard.

Après avoir perdue son offre trois portes pour cause d’un marché de moins en moins preneur, l’Audi A1, et comme annoncé l’année dernière sur nos colonnes, se dote d’une nouvelle variante pour répondre à une demande de plus en plus croissante, celle des véhicules haut-perchés.

L’Audi A1 citycarver de 4,04 mètres est basée sur l’A1 Sportback et s’offre cette garde supplémentaire de 4 centimètres grâce à une nouvelle suspension en hausse de 35mm, le reste est dû aux pneus au diamètre majoré, à partir de 16 pouces. L’approche “tout-chemins” ne se limite pas à cette hauteur, Audi offrant à la A1 Citycarver certains détails qui la différencie de la A1 standard pour la rapproche du monde tout terrain. La grande calandre octogonale Singleframe rappelle les modèles Audi Q avec son nid d’abeille peint en noir mat tandis que deux fentes caractéristiques au-dessus de la calandre le différencient de l’A1 Sportback. Elle dispose également de bas de caisses peints en acier inoxydable, alors que les passages de roues et les seuils de portes , comportant des pièces de couleur contrastante , ont été redessinés. Le pare-chocs arrière redessiné fait écho à l’aspect robuste de la partie avant. Enfin, des jantes de 16″ à 18″ et une large palette de teintes complètent l’aspect extérieur, Audi proposant également un toit contrasté en noir Mythic métallisé ou gris Manhattan métallisé. Les soubassements et encadrement de série en gris acier inoxydable peuvent se parer de noir avec le pack brillance noir optionnel.

L’habitacle, et son Virtual Cockpit, est caractérisé par des aérateurs de climatisation, un tunnel de la console centrale et des portes adoptant des inserts de couleur menthe, cuivre, orange ou gris argenté. La finition S line offre également une couleur grise structurée ainsi que le choix entre des sièges en tissu/cuir synthétique ou en Alcantara/cuir synthétique. Le pack design selection intérieur comprend l’ensemble des éclairages d’ambiance pour un intérieur chaleureux. A l’instar de l’A1 Sportback, l’A1 citycarver dispose d’un intérieur spacieux et d’un coffre de 335 litres. Il en va de même pour les équipements de série et en option, y compris les projecteurs à LED avec clignotants arrière dynamiques. L’A1 citycarver reprend le spoiler de toit de la S line et une gamme de jantes débutant à 16 pouces.

Les systèmes d’assistance, qui comprennent un régulateur de vitesse adaptatif et le park assist, sont issus des Audi de catégorie supérieure. L’Audi pre sense front (détection des piétons et des cyclistes) et l’avertisseur de franchissement de ligne sont de série. En parlant de dotation, l’A1 Ciycarver est proposée en option avec le pack performance Dynamics qui comprend prend des disques de frein avec étriers sport rouges, le système de gestion de conduite Audi drive select, un générateur de son et une suspension avec amortisseurs régulés. L’Audi drive select, qui offre quatre modes – auto, dynamic, efficiency et individual – est également disponible séparément.

Lors du lancement sur le marché e à partir du mois prochain, Audi présentera également l’Edition one, une édition spéciale avec des roues de 18 pouces et disponible en deux teintes : gris flèche ou orange pulse. Les contours des entrées d’air avant, la grille de protection du radiateur, les anneaux Audi dans la calandre Singleframe et les lettrages arrière sont noirs. Les phares et les feux arrière sont teintés, le toit et les rétroviseurs extérieurs sont de couleurs contrastées. Un autocollant avec le logo de l’Edition one dans une teinte argent mat orne les flancs. L’équipement intérieur exclusif est basé sur la ligne d’intérieur S line et propose des notes orange ou argent au choix.