2019-GIMS-Geneva

La Honda e, nouvelle citadine électrique de Honda, est le premier modèle de la marque construit sur une plateforme dédiée à la propulsion électrique.

Après avoir confirmé la présence de série des rétroviseurs extérieurs par caméras, le constructeur japonais revient à la charge en dévoilant les premières informations techniques de sa citadine électrique Honda e en officialisant la capacité de la batterie embarquée qui se positionnera sous le plancher en position basse et centrale dans le châssis lui permettant une répartition du poids de 50:50 et un centre de gravité bas .

Ainsi, la “Honda e” sera animée par une batterie de lithium-ion haute capacité de 35,5 kWh peut être rechargée à l’aide d’un chargeur à courant alternatif de Type 2 ou d’un système de charge rapide en courant continu CCS2. Pour rappel, Honda avait déjà annoncé que l’autonomie à batterie pleine serait de plus de 200 km, associée à la capacité de charge rapide, qui permet de recharger 80 % de la batterie en 30 minutes.

Honda précise que le port de charge de la “Honda e” est intégré au capot avec un éclairage LED visible à travers un panneau vitré qui illumine le port et affiche l’état de charge de la batterie. Grâce à son emplacement central, le port de charge se veut facilement accessible depuis l’avant ou les deux côtés de la voiture. Dans l’habitacle, deux écrans tactiles affichent le niveau de charge de la batterie, tandis qu’un graphique du groupe motopropulseur indique le flux d’énergie actuel, ainsi que l’état de régénération et de recharge.