Le ministère de l’Industire, Fergat Ait Ali, a visité l’usine de production de plaquettes de freins “Ikam Auto industrie”, située dans la commune de Timizart dans la wilaya de Tizi-Ouzou.

L’usine “Ikam Auto Industrie”, d’une valeur d’investissement global de 900 millions de DA, fruit d’un financement entre la Banque de développement local (BDL) à hauteur de 70% et de Kais Ait Ahmed avec 30%, est opérationnelle depuis prés de deux ans déjà en fournissant le marché national et même certains pays à l’export à l’image de la Tunisie.

Produisant actuellement 5 millions d’unités/an de plaquettes de freins garanties 38 000 km et certifiées, Ikam ambitionne d’atteindre entre 15 et 20 millions d’unités à moyen terme avec l’entrée en activité de la seconde bâtisse de production.

Pour ses besoins en matières premières, 57 matières mélangées dont l’acier et la colle, Ikam, auto Industries est obligée de “recourir à l’importation à hauteur de 60% tandis que les 40% restants sont déjà disponibles sur le marché national”, a fait remarqué le directeur de l’usine, déclarait déjà en 2018 le patron d’Ikam. “L’important est la maîtrise de la technologie qui coute cher et d’arriver à homologuer le produit et de le rendre conforme aux normes internationales”, a-t-il ajouté, promettant un produit “à des prix très compétitifs pouvant atteindre jusqu’à 50% moins cher”.

La visite du ministre devrait ainsi être l’occasion idoine pour aborder le cahier des charges relatif à la sous-traitance et le régime préférentiel pour ce secteur.


PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE
– Le présent site Internet et l’ensemble de son contenu, y compris textes, images fixes ou animations, base de données, sont protégés par les droits d’auteur.
– www.autoalgerie.com ne vous concède qu’une autorisation de visualisation de son contenu à titre personnel et privé et dans la mesure où vous êtes le légitime utilisateur final du site Internet, à l’exclusion de toute diffusion publique.