Renault Algérie affiche un total de 18.528 unités écoulées lors du premier trimestre 2019, rapporte le bilan trimestriel du Groupe Renault.

Un volume de vente qui permet à la filiale algérienne du Groupe Renault de revendiquer 48,25% de parts de marché mais aussi de réintégrer le top 15 des marchés les plus importants en occupant la 12ème place devant la Pologne ( 17.866 ventes), le Maroc ( 17.647) et la Turquie (16.891).

Les ventes mondiales (véhicules particuliers + véhicules utilitaires) du Groupe Renault baissent de 5,6 % dans un marché en repli de 7,2 %. La part de marché résiste et ressort à 4,1 %, en hausse de 0,1 point. En Europe, les ventes du Groupe sont en hausse de 2,0 % sur un marché en baisse de 2,4 %, notamment grâce à la bonne performance de Clio, Nouveau Duster, Zoé et des véhicules utilitaires. Au Brésil, les ventes du Groupe Renault sont en hausse de 29,4 % avec une part de marché record de 8,9 %. Kwid confirme son succès dans la région. En Russie, le marché et les volumes du Groupe sont presque stables par rapport à 2018, avec une pénétration de 28,5 %. Lada Granta y est le modèle le plus vendu. En Argentine et en Turquie, le Groupe continue à gagner des parts de marché avec des ventes en recul de respectivement 47 % et 42 %, sur des marchés en baisse de 49 % et 44 %. En Iran, le Groupe Renault a cessé ses ventes suite à la mise en place des sanctions américaines depuis août 2018.