Le ministre des Travaux Publics et des Transports, Mustapha Kouraba, a affirmé jeudi à Bordj Bou Arreridj qu’un montant “considérable” de 50 milliards DA a été consacré en priorité à l’entretien du réseau national des chemins de wilaya et communaux.

“Ce montant sera dès début 2020 ventilé en plusieurs tranches sur l’ensemble des wilayas du pays pour l’entretien du réseau routier particulièrement dans le Sud du pays avec en priorité les chemins de wilaya et communaux”, a précisé le ministre au cours de sa visite dans cette wilaya.

Le ministre a fait part de sa satisfaction du rythme de réalisation des projets du secteur à Bordj Bou Arreridj, estimant prioritaire pour la wilaya “d’inscrire des opérations qui favorisent le développement et l’amélioration des conditions de vie du citoyen” à l’instar de la construction d’une voie de contournement de 6 km au Sud de la commune d’El Achir et du doublement de la RN-5 entre El Annaser et Belimour qui mobilisent une enveloppe financière de 4,4 milliards DA.

Le ministre a entamé sa visite à Bordj Bou Arreridj  par le lancement au chef-lieu de wilaya d’une opération de requalification de 5,5 km de la RN-5 et du lancement du doublement de la RN-103 sur 10 km entre Taghrout et Tixter. Il a inauguré à un pont de la voie ferrée dans la commune de Tixter.

Kouraba a aussi lancé les travaux de requalification de la RN-106 entre Medjana et Theniet Ennasr. Il a clos sa visite par l’inspection à El Achir d’une station de péage de l’autoroute Est-ouest assurant que toutes les stations de péages de cette autoroute seront en service ‘‘fin 2020’’.