L’importation des voitures de moins de trois ans, introduite par la loi de finances de 2020, a été « gelée », a annoncé samedi à Alger le ministre de l’Industrie, Ferhat Aït Ali.

« L’importation des voitures de moins de trois ans a été gelée ( ) nous ne voulons pas importer de la ferraille (..) et nous ne voulons pas encourager le marché informel de la devise», a-t-il déclaré à la presse, en marge de la Conférence nationale des startups, ouverte samedi à Alger.  

Le ministre a d’abord  fait remarquer qu’une voiture de moins de trois ans achetée d’Europe « aura roulé 20.000 km au maximum » ce qui rend ces véhicules excessivement chers pour le consommateur algérien à revenu moyen. “Maintenant, si on compte acheter des véhicules de moins de dix ans à la place de ceux de moins de trois ans, comme ça été fait dans le passé, la ferraille ne nous intéresse pas”, a-t-il soutenu. Ensuite, soutient le ministre, « lorsque cette mesure a été introduite dans la loi de finances de 2020, il n’y avait pas la possibilité d’importer des véhicules neufs ».

Enfin, l’autre motif qui a poussé le Gouvernement à renoncer à l’importation des véhicules d’occasion est le risque d’encourager le recours au marché informel de la devise. « Pour se payer des voitures d’occasion, les gens iront au marché ’informel, alors que l’État ne peut en aucun cas encourager ce marché », a-t-il encore argué.  


PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE
Le présent site Internet et l’ensemble de son contenu, y compris textes, images fixes ou animations, base de données, sont protégés par les droits d’auteur.
www.autoalgerie.com ne vous concède qu’une autorisation de visualisation de son contenu à titre personnel et privé et dans la mesure où vous êtes le légitime utilisateur final du site Internet, à l’exclusion de toute diffusion publique.