Abderrahmane Achaïbou, P-DG du groupe Elsecom, a accordé un entretien au quotidien national Liberté durant lequel il a demandé la restitution des marques dont son groupe a été dépossédé.

Dans cet entretien, Abderahmane Achaïbou est revenu sur les torts que son groupe a subi ces dernières années et sa “dépossession” des différentes marques dont Elsecom avait la représentation, à savoir Kia, Ford, Suzuki, Daewoo ainsi qu’Isuzu Bus et Camions.

Des marques qu’Abderhamane Achaïbou demande la restitution au gouvernement actuel, estimant que l’ancien ministre Bouchouareb a dépossédé les entreprises Achaïbou, entre autres, des ses marques tout en appelant à un audit pour faire la lumière sur la gestion du ministère de l’Industrie et des Mines dirigé par l’ex-ministre Abdeslam Bouchouareb de 2014 à 2017.

Le P-DG du Groupe Elsecom a également estimé que “l’industrie automobile affiche un constat d’échec” et “qu’aucune de ces usines n’est fiable économiquement” même s’il reconnait que “l’activité de montage menée par Renault peut constituer un modèle à suivre compte tenu de son expérience et du fait qu’il s’est concentré dans un premier temps sur une gamme restreinte (2 à 3 modèles) lorsque les autres se sont dispersés sciemment dans des dizaines de modèles”.