Le Gouvernement ambitionne d’équiper près de 10% des véhicules assemblés localement en kit de gaz de pétrole liquéfié carburant (GPL) “Sirghaz”, a indiqué, dimanche à Alger, la ministre de l’Industrie et des Mines, Djamila Tamazirt.

Intervenant lors séminaire national sur le développement et la promotion du “Sirghaz” (GPL/c), Mme Tamazirt, a précisé que son secteur “ne ménagera aucun effort pour améliorer les conditions d’utilisation du GPLc dans le but de réaliser le développement de l’économie nationale”.

Dans ce sillage, la ministre a annoncé la mise en place de dispositions règlementaires relatives à l’utilisation du Sirghaz et l’activité d’installation des kits GPLc.

Elle a également fait état de six (06) agréments accordés à des écoles, dont une relevant de Naftal pour la formation d’agents dans la conversion vers le “Sirghaz” , outre l’habilitation de 600 agents activant dans le domaine de l’installation des kits GPLc.

L’utilisation du GPLc est “un choix stratégique” vu la place importante qu’occupe l’Algérie en tant que producteur de gaz naturel et le coût moindre de cette matière, a affirmé la ministre.