Le ministre de l’Industrie, Ferhat Ait Ali Braham, a déclaré que le quota d’importation serait autour de 200.000 unités par ans mais orientées vers des véhicules de moyenne gamme.

Intervenant sur la chaîne “El Hayat”, le ministre de l’Industrie a précisé que “le cahier des charges a été fait de telle sorte que nous misons sur une importation d’environ 200.000 unités par an de gamme destinée à la classe moyenne et dont le prix est entre 10.000$ et 12.000$ au maximum et ne pas permettre aux importateurs d’aller vers les modèles coûtant 40.000 à 50.000$ et ce en instaurant des taxes assez conséquentes“.

Ferhat Ait Ali ajoutera que “notre objectif est de répondre au besoin du marché en véhicules touristiques et utilitaires à la majorité et non pas aux besoins en modèles de luxe. Et si on parle de 2 à 3 milliards de Dollars et que nous ne mettons pas de barrières, on risque de se retrouver avec 50.000 unités pour une catégorie de personnes en laissant le reste de la population sans possibilité d’achat”.


PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE
Le présent site Internet et l’ensemble de son contenu, y compris textes, images fixes ou animations, base de données, sont protégés par les droits d’auteur.
www.autoalgerie.com ne vous concède qu’une autorisation de visualisation de son contenu à titre personnel et privé et dans la mesure où vous êtes le légitime utilisateur final du site Internet, à l’exclusion de toute diffusion publique.