La question relative à l’importation de véhicules de moins de trois ans sera soumise à l’appréciation du Conseil des ministres, a annoncé samedi le ministre de l’Industrie, Ferhat Aït Ali Braham.

Le ministre qui était invité de la chaine II de la Radio nationale a déclaré “Je vais présenter lors du prochain Conseil des ministres une communication sur la mesure relative à l’importation des voitures de moins de trois ans”.

Appelé à donner plus de détails sur cette communication, le ministre a dit ” je n’ai pas changé ma position, ni mon point de vue d’un millimètre. C’est à dire que la communication que je vais présenter en Conseil des ministres va dans le même sens de ce que j’ai déjà prononcé”. M. Ait Ali s’est dit “non convaincu de cette mesure” introduite par la loi des Finances de 2020 et qu’il était “tenu d’expliquer en Conseil des ministres les motifs de sa position”.

Parmi les motifs avancés une nouvelle fois par le ministre pour défendre sa position est celui de “ne pas vouloir encourager le recours au marché informel de la devise”. “On ne va pas débourser l’argent qui nous reste dans d’importation des voitures de moins de trois ans. L’Algérie est aujourd’hui dans une phase de projection pour mettre en place une industrie automobile”, a encore argué le ministre de l’Industrie.


PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE
Le présent site Internet et l’ensemble de son contenu, y compris textes, images fixes ou animations, base de données, sont protégés par les droits d’auteur.
www.autoalgerie.com ne vous concède qu’une autorisation de visualisation de son contenu à titre personnel et privé et dans la mesure où vous êtes le légitime utilisateur final du site Internet, à l’exclusion de toute diffusion publique