Le ministre de l’Industrie, Ferhat Aït Ali Braham a rappelé, dimanche à Alger, que le marché sera ouvert à toutes les marques et que le seul juge est la conformité des dossiers.

Invité de la Radio nationale et abordant plusieurs dossiers dont celui des véhicules de moins de 3 ans, le ministre de l’Industrie a affirmé que le marché des véhicules neufs “sera ouvert à toutes les marques”, ajoutant que l’importation des véhicules neufs dépendait de la conformité des dossiers des opérateurs au nouveau cahier de charges tout en précisant que “les délais de dépôt des dossiers resteront ouverts et on ne compte pas les fermer”, a-t-il poursuivi.

Revenant à sa récente rencontre avec les représentants du Groupe Volkswagen, M. Aït Ferhat a souligné que le groupe allemand avait fait part de sa volonté de concrétiser un projet industriel répondant aux nouvelles conditions imposées par l’État algérien avec un taux d’intégration allant jusqu’à 30%.

Au titre de la nouvelle loi sur l’investissement, l’examen des dossiers des investisseurs se fera dans “la transparence”, et davantage de prérogatives seront accordées à l’Agence nationale de développement de l’investissement (ANDI), a-t-il souligné, précisant que les avantages et exonérations seront désormais soumises à un barème.

Concernant la loi de finances 2021, le ministre a indiqué que son secteur avait formulé une série de propositions visant dans leur ensemble à renforcer le secteur de l’industrie en Algérie, y compris l’industrie manufacturière et celles génératrices de richesse.


PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE
Le présent site Internet et l’ensemble de son contenu, y compris textes, images fixes ou animations, base de données, sont protégés par les droits d’auteur.
www.autoalgerie.com ne vous concède qu’une autorisation de visualisation de son contenu à titre personnel et privé et dans la mesure où vous êtes le légitime utilisateur final du site Internet, à l’exclusion de toute diffusion publique.