L’activité des entreprises étrangères activant dans l’importation automobile sera soumise à un cahier des charges spécial qui sera promulgué sous peu, rapporte le Soir d’Algérie.

Selon la source en question , “un cahier des charges complémentaire pour l’importation des véhicules neufs serait sur le point d’être publié” précisant que “ce texte concernerait uniquement les filiales des marques automobiles installées en Algérie”.

Un cahier des charges qui est fort attendu par les filiales activant en Algérie telles que Renault Algérie, Peugeot Algérie et Toyota Algérie et connaître enfin les obligations et les engagements auxquels elles seront soumises. Ceci dit, et selon la source, les concessionnaires tels que SAIDA (Citroën, DS Automobiles et autre Scania) ne serait pas concernés par ce cahier des charges, n’étant pas des filiales de constructeur. Un point sur lequel seul le cahier des charges complémentaire y répondra avec exactitude.

Autre point attendu, le nombre de marque que pourrait représentant la filiale puisque aussi bien le Groupe Renault que le Groupe PSA détiennent plusieurs marques, Renault, Dacia et autre Alpine entre autres pour le premier nommée et Peugeot, Citroën, DS Automobile et Opel/Vauxhall pour le second et ce en attendant la fusion avec Fiat Chrysler Automobiles qui rajoutera au porte-feuille, du nouveau groupe Stellantis, des marques comme Fiat, Alfa Romeo et autre Jeep pour ne citer que ces trois.

Enfin, un autre géant va attendre ce cahier des charges complémentaire, en l’occurrence le Groupe Volkswagen qui commercialise plusieurs marques en Algérie (Audi, Porsche, Seat, Skoda, Volkswagen et Volkswagen Utilitaires) et qui pourrait également franchir le pas en optant pour une filiale.


PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE
Le présent site Internet et l’ensemble de son contenu, y compris textes, images fixes ou animations, base de données, sont protégés par les droits d’auteur.
www.autoalgerie.com ne vous concède qu’une autorisation de visualisation de son contenu à titre personnel et privé et dans la mesure où vous êtes le légitime utilisateur final du site Internet, à l’exclusion de toute diffusion publique.