Le constructeur japonais Suzuki aurait décidé de renouer son partenariat avec le Groupe Elsecom, son représentant historique, rapporte le Soir d’Algérie.

La source en question précise que la reprise “concerne, dans un premier temps, le volet importation et distribution” de la marque japonaise, ce qui semble mettre fin au doute entourant l’avenir de Suzuki en Algérie. Une première victoire donc pour Abderahmane Achaïbou, P-DG du groupe Elsecom, dans sa quête de récupération “des marques dont son groupe a été dépossédé” et ont il demande la restitution depuis plusieurs mois.

Le patron du Groupe Elsecom espère également récupérer les autres marques à l’instar de Ford ou de Kia, la marque sud-coréenne faisant l’objet d’un véritable bras de fer entre la filiale Kia Algérie et Global Group, le Soir d’Algérie rapportant que le constructeur sud-coréen “n’est pas encore tenté par une rupture avec son actuel partenaire”, ajoutant que “l’on évoque même la création d’une nouvelle entité pour assurer la distribution les modèles de la marque”. Sur ce point, nos informations confirment que l’actuel représentant aurait récupérer son identifiant pour le dépôt de son dossier d’agrément.

Le Soir d’Algérie relève également que “dans le milieu automobile, certains ne manquent pas d’exprimer des appréhensions quant aux éventuelles situations de contournement des décisions de justice à travers des artifices administratifs et réglementaires ».


PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE
Le présent site Internet et l’ensemble de son contenu, y compris textes, images fixes ou animations, base de données, sont protégés par les droits d’auteur.
www.autoalgerie.com ne vous concède qu’une autorisation de visualisation de son contenu à titre personnel et privé et dans la mesure où vous êtes le légitime utilisateur final du site Internet, à l’exclusion de toute diffusion publique.