La voiture est l’un des moyens de transport les plus sûrs pendant la crise du coronavirus mais doit également obéir à certaines règles d’hygiène.

L’accélération actuelle de la propagation du coronavirus a déjà considérablement modifié notre vie quotidienne. Cependant, il faut continuer à pourvoir aux nécessités du quotidien telles que faire les courses, s’occuper de ses proches ou même se rendre au travail. La voiture est l’un des moyens de transport présentant le risque de contamination le plus faible. Toutefois, si vous utilisez des véhicules qui sont régulièrement utilisés par plusieurs personnes ou des personnes différentes à chaque fois, ils doivent impérativement être bien nettoyés, voire désinfectés. En respectant à la lettre les recommandations suivantes, vous minimiserez le risque de contamination plus large. Cela vous permettra non seulement de vous protéger, vous et votre environnement proche, mais aussi de contribuer largement au ralentissement de la propagation.

Un savon ou un produit vaisselle standard est suffisant

Pas besoin de s’inquiéter s’il n’y a plus de désinfectant au supermarché. La mousse produite lors de l’utilisation de savon ou de liquide vaisselle standard est généralement suffisante pour neutraliser le virus. Utilisez une solution alcaline et un chiffon propre pour humidifier toutes les surfaces qui ont été touchées ou qui ont pu être exposées à la toux ou aux éternuements. Il s’agit principalement du volant et du pommeau de vitesse, du tableau de bord, des pare-soleil, des écrans tactiles, des poignées de porte ainsi que des boutons de commande de la radio, de la climatisation et des autres interrupteurs tels que ceux des feux ou clignotants. Il est important de laisser au produit le temps d’agir avant d’essuyer. Toutefois, les détergents ne doivent pas être trop agressifs ni appliqués durablement pour ne pas risquer d’endommager les matériaux.

Traiter aussi les zones rarement en contact

Il y a aussi des surfaces du véhicule qui ne sont pas visibles ou auxquelles on ne pense pas d’emblée, mais qui peuvent aussi présenter un risque. Il s’agit notamment des déverrouillages de réservoir d’essence et de capot à l’intérieur et du clapet et couvercle de réservoir, des poignées de portes et de coffre à l’extérieur.

La prudence s’impose avec les détergents contenant de l’alcool ou de l’eau de javel. Il y a un risque d’endommager les matériaux. Le cuir, en particulier, peut réagir de manière très sensible. Si vous devez toutefois utiliser ces produits, il est recommandé de faire d’abord un essai sur une surface peu visible. De nombreux détergents spéciaux pour l’entretien des véhicules contiennent aussi des additifs qui tuent les virus et les bactéries. Mais même ces produits ne conviennent généralement pas à toutes les surfaces du véhicule. Par conséquent, ils doivent être utilisés en respectant strictement les instructions figurant sur l’emballage. Ici aussi, la durée d’action est extrêmement importante pour tuer les agents pathogènes.

Avantage pour les petits véhicules

De plus, si vous avez le choix entre plusieurs véhicules, vous vous simplifiez la vie avec un véhicule plus petit et moins bien équipé. En effet, moins de fonctions et de surfaces signifie aussi moins de surfaces, d’interrupteurs et de boutons potentiellement exposés.

Campagne de sensibilisation

Citoyen avant tout, le site accompagne ses articles avec un rappel des gestes basiques à suivre pour éviter la propagation du Covid-19 (Coronavirus).