Dacia ouvre un nouveau chapitre de son histoire, avec la révélation de son premier modèle 100% électrique, la Sprin, signant ainsi la troisième révolution de la marque après la Logan et le Duster.

Se voulant la citadine la moins chère du marché, la Dacia Spring affiche, contrairement au son look disruptif de SUV, des dimensions contenues avec 3,73 m de long, 1,62m de large (hors rétroviseurs) et 1,51m de haut. Sa ligne est dotée d’attributs venus du monde de SUV avec des arches de roues largies, des barres de toit, un bas de caisse avant renforcé, un ski arrière et une garde au sol surélevée (150 mmà vide) ainsi que de larges épaules.

La Dacia Spring tire profit du lancement de la Renault City K-ZE en Chine dont elle semble tirer le design général si ce n’est quelques différences. Sa face avant au capot nervuré adopte des optiques LED effilées dont la ligne horizontale est prolongée dans le dessin de la calandre pleine, signe distinctif des véhicules électriques, et un gros bouclier. La calandre au motifs 3D dissimule la trappe de recharge. Le profil, très Dacia, adopte des enjoliveurs qui imitent esthétiquement les jantes alliage tandis que la partie arrière arbore une lunette arrière bombée, des optiques de phare arrondies à la signature en Y inauguré par la nouvelle Sandero, une partie basse dotée des attributs d’un SUV avec un parechoc équipé d’un bouclier non peint et d’un ski teinté en gris. Enfin, les catadioptres sont logées dans des fausses écopes d’air.

Et si cela n’est pas suffisant, la Dacia Spring est rehaussée par un pack coloré disponible sur la version de lancement: les rétroviseurs, la partie décorative des barres de toit et le cerclage sous les feux avant sont orange pour plus de style et de fun.

Dans des dimensions extérieures compactes de citadine cinq portes, Spring offre quatre vraies places adultes. Les passagers avant disposent de 23,1 L de rangement répartis dans la grande boîte à gants, les contreforts de porte et le vide-poches de la console centrale. Le coffre propose la meilleure capacité de chargement de sa catégorie avec 300 litres (sans compter le logement sous le coffre pour la roue de secours en option) et atteint les 600 litres avec la banquette arrière rabattue. L’équipement de série comprend la direction à assistance variable 100% électrique,le verrouillage centralisé à distance et quatre vitres électriques. Un afficheur numérique de 3,5 pouces est présent entre les compteurs et la reconnaissance vocale Google ou Apple peut être activée d’une simple pression sur une commande au volant. La climatisation manuelle, le système multimédia, les réglages électriques des rétroviseurs et une véritable roue de secours sont disponibles en option. L’habitacle de Spring Electric arbore des inserts bleus au niveau des aérateurs de ventilation et de l’écran central. La boîte de vitesse est une mollette rotative chromée avec 3 positions: D (drive / marche avant), N (neutral / point mort) et R return / marche arrière).

Les équipements de sécurité de série sont nombreux avec, entre autres : limiteur de vitesse, ABS,ESP, répartiteur électronique de freinage, 6airbags, appel d’urgence(bouton SOS), allumage automatique des feux et freinage automatique d’urgence, actif de 7à 170 km/h.

La motorisation 100% électrique de 33 kW (44chevaux) et un couple de 125Nm est couplée à une batterie de 26,8kWh lui offrant une vitesse maximale de 125km/h et une 225km en cycle WLTP et de 295km en WLTP City (cycle d’homologation comportant uniquement la partie urbaine du cycle homologué).


PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE
– Le présent site Internet et l’ensemble de son contenu, y compris textes, images fixes ou animations, base de données, sont protégés par les droits d’auteur.
– www.autoalgerie.com ne vous concède qu’une autorisation de visualisation de son contenu à titre personnel et privé et dans la mesure où vous êtes le légitime utilisateur final du site Internet, à l’exclusion de toute diffusion publique.