Bien que le retour au travail après les vacances puisse être difficile, se rendre au bureau en voiture est une occasion de se déstresser.

Avec le retour au travail, le stress devient un compagnon de vie supplémentaire. La précipitation, le retour à la routine… tout cela contribue à notre humeur. Ainsi, loin d’augmenter le niveau d’anxiété, les trajets entre le bureau et la maison sont des moments privilégiés pour apaiser les nerfs, interrompre le régulateur de vitesse de l’esprit et concentrer tous ses efforts sur la conduite. Comment ? Avec la pleine conscience.

Attention totale. « La pleine conscience consiste à apprendre au cerveau à se concentrer sur une seule fonction, afin qu’il puisse y consacrer toute son attention », explique Emmy Smit, psychologue et formatrice à la pleine conscience pour ITAE Empresas et collaboratrice du SEAT Healthcare and Rehabilitation Center (CARS). La pleine conscience peut être réalisée tout en accomplissant des tâches quotidiennes, comme la conduite, de sorte qu’elles deviennent moins mécaniques et plus agréables. « Sur le plan physiologique, elle stimule les zones du système nerveux liées aux émotions positives, augmente la sécrétion de sérotonine et d’endorphine et modifie la carte de l’activité cérébrale », explique Smit.

Une efficacité et une sécurité accrues

En appliquant la pleine conscience, nous sommes en mesure de prêter davantage attention au volant et de réduire ainsi le risque d’accident (30 % des accidents mortels sont causés par des distractions, selon le Spanish Traffic Department). De plus, elle réduit les émissions de CO2 et se montre économe en carburant et en argent grâce à une conduite plus efficace. Selon Gerhard Lux, responsable de l’Hybrid and Electric Propulsion Development chez SEAT, « lorsque vous êtes concentré, vous utilisez des rapports élevés et anticipez les freinages en réduisant votre vitesse ».

10 exercices de pleine conscience à faire en voiture

Emmy Smit, collaboratrice de SEAT CARS, propose des exercices de pleine conscience à pratiquer avant, pendant et après la conduite :

  1. Avant de monter à bord, notez votre état émotionnel et votre niveau de fatigue et soyez conscient de votre destination et de votre intention de prendre plaisir à conduire, sans vous presser.
  2. Une fois assis, prenez quelques respirations profondes, en sentant l’air entrer et sortir par le nez.
  3.  Après avoir bouclé votre ceinture de sécurité, prenez conscience de votre posture, de vos mains sur le volant et du contact de votre corps avec le siège.
  4.  Lorsque vous pensez à des sujets non liés à la conduite, ou lorsque vous êtes tenté de regarder votre téléphone, recentrez délibérément votre attention sur la route, sur votre vue et votre ouïe.
  5.  Faire preuve de gentillesse envers les autres conducteurs pour mieux profiter d’un voyage en toute sécurité.
  6.  L’arrêt à un feu rouge ou dans un embouteillage est l’occasion de faire une courte pause pour respirer consciemment et se concentrer à nouveau sur l’expérience du moment présent.
  7.  Lorsque vous arrivez à destination, attendez un moment avant de sortir de la voiture et profitez du silence.
  8.  Reportez votre attention sur votre corps physique et remarquez les sensations que le voyage a pu produire sur le plan physiologique.
  9.  Réfléchissez à la question de savoir si vous avez apprécié le voyage ou si vous avez été stressé par celui-ci. Que ferez-vous différemment la prochaine fois que vous conduirez votre voiture ?
  10. Et, si vous le souhaitez, prenez quelques instants pour être reconnaissant d’être arrivé sain et sauf à votre destination.

PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE
Le présent site Internet et l’ensemble de son contenu, y compris textes, images fixes ou animations, base de données, sont protégés par les droits d’auteur.
www.autoalgerie.com ne vous concède qu’une autorisation de visualisation de son contenu à titre personnel et privé et dans la mesure où vous êtes le légitime utilisateur final du site Internet, à l’exclusion de toute diffusion publique.