Hyundai Motor a levé le voile sur le restylage de son crossover Kona qui profite en plus des retouches stylistiques et techniques, d’une version N Line de 198 chevaux.

À l’occasion de cette nouvelle série d’améliorations du Kona, le crossover sud-coréen s’offre pour la première fois une version N Line qui se démarque de la version standard par sa proue et sa poupe sportive, ses décors couleur carrosserie et le design bicolore et unique de ses jantes au look «diamant taillé».

L’avant du Kona N Line de Hyundai est caractérisé par un pare-chocs aux lignes dynamiques, une lame aérodynamique caractéristique du style N, avec des ailerons d’angle bas et des prises d’air, plus larges affichant un design en forme de grille et un traitement de leur surface uniques. Mais c’est surtout les trois prises d’air sur le capot en lieu et place du nom “Hyundai” qui attirent en premier lieu le regard. Sur les flancs, le design spécifique des jantes en alliage de 18 pouces vient compléter les décors couleur carrosserie et un nouveau bas de caisse. La poupe parachève l’image spécifique du Kona N Line. Un large diffuseur aérodynamique central, dont la couleur contraste avec celle de la carrosserie, ainsi qu’un échappement double ont été intégrés au pare-chocs arrière. Au niveau des angles arrière, le bouclier du pare-chocs forme des lignes évasées et des ailettes, typiques du style N, améliorent la diffusion du flux d’air.

L’habitacle est désormais disponible en finition N Line dédiée, noir uni, avec des sièges en tissu, en cuir ou en daim. Des surpiqûres rouges, un pédalier métallique et le logo N sur le levier de vitesse et les sièges viennent contribuer à donner à l’ensemble un look et une atmosphère encore plus sportifs.

Sous le capot du Kona N Line, on retrouve le T-GDI Smartstream 1.6 litre, couplée à une boîte double embrayage à sept rapports qui délivre 198 ch, disponible en version deux ou quatre roues motrices.

Concernant la version “normal”, le Kona s’offre une calandre revisitée, des feux de jour à LED avant améliorés, de nouveaux feux arrière étirés verticalement et de nouveaux pare-chocs. En plus des anciennes jantes, reprises du modèle précédent, le nouveau modèle peut également être équipé de jantes de 17 ou 18 pouces arborant un nouveau design. Enfin, cinq nouvelles teintes (Surfy Blue, Dive in Jeju, Ignite Flame, Cyber Gray et Misty Jungle) viennent compléter les cinq teintes déjà existantes.

L’habitacle n’est pas en reste et adopte un écran digital de 10.25″ qui avait été installé pour la première fois à bord de la All-New i20.En plus, New KONA peut aussi être équipé, en option, d’un écran AVN de 10.25 pouces doté de nouvelles fonctions de connectivité. Ce nouvel écran AVN est également doté d’une fonction écran divisé et de connections Bluetooth multiples. Il est aussi doté de la dernière version Bluelink qui inclut un profil utilisateur, la navigation sur le dernier kilomètre, le guidage connecté, les informations de parcage en direct et plus encore. De nouvelles selleries et de nouveaux matériaux sont également à relever. Parmi les nouvelles options de revêtement des sièges, on peut citer un motif pied de poule noir tissé, des sièges en tissu avec des reliefs noir et gris et des sièges en cuir perforé en noir, beige ou kaki.

Sécurité avancée et assistance à la conduite

Pour une plus grande tranquillité d’esprit, le KO,a restylé a été équipé d’un ensemble de fonctions de sécurité et d’assistance à la conduite.

Le régulateur de vitesse intelligent (SCC) a été mis à jour et comprend désormais la fonction stop and go. Le détecteur d’angle mort anticollision (BCA), disponible en combinaison avec le DCT, a été amélioré et peut éviter une collision en actionnant le système de freinage différentiel du véhicule s’il détecte un véhicule dans le quart arrière (angle mort) quand le conducteur veut changer de voie.

L’alerte de démarrage du véhicule précédent (LVDA) est une autre nouveauté de ce modèle. Elle déclenche un signal sonore si le conducteur ne réagit pas assez rapidement au moment où le véhicule placé devant lui dans la file redémarre. Nouveauté supplémentaire: l’assistant de maintien de voie actif (LFA), qui ajuste automatiquement la direction pour garder le véhicule au centre de sa voie de circulation.

L’assistant d’évitement de collision frontale (FCA) a lui aussi été amélioré: il reconnaît les piétons et, c’est nouveau, les cyclistes (option). Cette version en option du FCA fait appel à un capteur, en plus de la caméra, pour mieux détecter les collisions potentielles. Cela permet d’accroître la portée de la détection et les types de cibles détectables, même en cas de mauvaises conditions météo. Si le système détecte un risque de collision et que le conducteur ne réagit pas à temps, il active automatiquement le freinage. Amélioration supplémentaire: le FCA (basé sur la seule caméra) fait désormais partie de l’équipement de base, y compris la détection des piétons.

Autre première à bord de avec DCT, le détecteur de trafic transversal arrière anticollision (RCCA) se charge d’éviter une collision lors d’une manœuvre en marche arrière en déclenchant un freinage automatique s’il détecte un véhicule en approche. C’est une amélioration du système précédent qui se contentait de fournir une alerte sonore.

Autre fonction unique du Kona, l’alerte siège arrière (RSA) prévient le conducteur si quelqu’un est encore installé sur le siège arrière au moment où il veut quitter le véhicule. Fonction de sécurité supplémentaire, avant tout prévue pour assurer la sécurité des enfants, l’alerte de sortie sécurisée (SEW) est destinée à empêcher les passagers de quitter le véhicule si cette manœuvre présente un risque.

L’alerte intelligente de dépassement de vitesse (ISLW) utilise les informations de la caméra avant ou du GPS pour déterminer la limitation de vitesse en vigueur et l’affiche sur l’écran et l’AVN. Si le conducteur dépasse la limite autorisée, un signal d’avertissement s’affiche

De plus, le Kona est désormais disponible avec eCall, une fonction qui alerte directement les services d’urgence au cas où les airbags se sont déployés ou si quelqu’un a pressé le bouton e-Call.

Motorisations

En plus du T-GDI Smartstream 1.6 litre de 198ch qui chapeaute la gamme, le Kona peut être équipé de la technologie mild hybrid 48 volts. Cette technologie est montée sur le moteur Smartstream diesel 1.6 litre de 136 ch et est disponible soit avec une boîte DCT à sept rapports (7DCT), soit avec une boîte manuelle intelligente à six rapports (6iMT). Elle est également disponible, en option, en version quatre roues motrices. En option, le moteur T-GDI Smartstream 1.0 litre à essence de 120 PS ch peut, lui aussi, être équipé de la technologie mild hybrid 48 volts, avec la boîte manuelle 6iMT.

Vu pour la première fois à bord de la New i30 et de la All-New i20, l’embrayage de la boîte iMT fonctionne de façon entièrement électronique plutôt que via un couplage mécanique. Dès que le conducteur ôte son pied de l’accélérateur, l’IMT découple le moteur de la transmission, économisant ainsi de l’essence puisque le moteur peut s’éteindre, la voiture entrant alors en mode «coasting». Grâce à la puissance fournie par le générateur de démarrage du système mild hybrid, le moteur redémarre, dans le même rapport, aussitôt que le conducteur actionne soit le frein, soit l’accélérateur. 

Sans technologie mild hybrid, le moteur T-GDI Smartstream 1.0 litre peut être couplé soit à une boîte double embrayage à sept rapports, soit à une boîte manuelle à six rapports.

Améliorations de la conduite et de la maniabilité pour plus de confort

Pour son restylage, le Kona a reçu une série de nouveaux réglages pour permettre une conduite plus souple que son prédécesseur. Les nouveaux tarages de suspension assurent un meilleur confort, assure le constructeur. Outre les ressorts et les amortisseurs, les barres de stabilisation ont elles aussi été modifiées pour améliorer le confort de conduite et l’isolation. La butée arrière a également été modifiée pour améliorer la conduite générale et mieux maîtriser les mouvements latéraux de la caisse.

Le crossover est également équipé de pneus améliorés sur toutes les tailles de roues, ce qui diminue la résistance au roulement et permet une conduite plus efficiente. Les jantes de 18 pouces reçoivent ainsi des Conti Premium Contact 6 en lieu et place des Conti Sport Contact 5, ce qui augmente le confort de conduite. Cela signifie aussi que le conducteur peut s’attendre à une consommation et des émissions de CO2 plus faibles, tandis que les bruits de roulement sont atténués. On obtient ainsi un excellent équilibre entre conduite écoresponsable et sportivité. De plus, de nombreux éléments du véhicule ont été revus pour diminuer le bruit, les vibrations et la dureté (NVH), accroissant d’autant le confort à l’intérieur de l’habitacle.

La direction a reçu, elle aussi, de nouveaux réglages fins pour s’accorder au caractère de la suspension ainsi qu’à la nouvelle monte de pneus. La direction du Kpna fait désormais preuve d’un comportement confortable, tout en remontant bien les informations. Les efforts de braquage sont plus linéaires et mieux équilibrés sur l’ensemble des plages de vitesse.

Ces réglages ont été appliqués à toute la gamme Kona, y compris à la Kona N Line. Seule exception: Kona N Line équipé du moteur 1.6 T-GDI en version 4×4 qui reçoit un réglage de direction spécifique pour correspondre au caractère du véhicule.


PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE
Le présent site Internet et l’ensemble de son contenu, y compris textes, images fixes ou animations, base de données, sont protégés par les droits d’auteur.
www.autoalgerie.com ne vous concède qu’une autorisation de visualisation de son contenu à titre personnel et privé et dans la mesure où vous êtes le légitime utilisateur final du site Internet, à l’exclusion de toute diffusion publique.