Renault a dévoilé ce week-end le show-car Mégane eVision (Lire i Vision), prélude d’une nouveau véhicule électrique du Losange pour 2021.

Ce show-car incarne la première étape d’une rupture à la fois émotionnelle (design), innovatrice (habitacle) et technologique (électrique), qui intervient à un moment où les besoins des clients changent eux aussi.

Mariant des éléments de style rappelant les citadines, les SUV et même les coupés, Mégane eVision adopte, et c’est le plus important, le langage stylistique des futurs modèles électrique du Losange. La face avant de la Mégane eVision se caractérise par son capot bombé, des feux LED très fins reliés par un traitement très visuel, façon3D, sur la partie carrossée. Au centre, le logo Renault s’allume pour souligner la motorisation électrique du véhicule. Véritable pièce d’identité électrique, déjà présente sur le concept MORPHOZ, les grilles en partie basse de la face avant et sur les côtés du véhicule bénéficient d’un traitement lissé leur permettant de se positionner en affleurement avec la carrosserie. Les entrées d’air, teintées en Gold comme le toit, concentrées en partie basse du bouclier avant participent à l’efficience aérodynamique de la voiture.

De profil, la Mégane eVision se pare de grandes roues reprenant une thématique aérodynamique. Cela se retrouve d’abord dans le dessin des jantes de 20 pouces,en formes de pâles d’hélice. Leur partie extérieure est refermée au maximum et alignée avec la carrosserie pour renforcer ce côté aérodynamique et obtenir plus d’efficience en limitant les turbulences. Dans le même but, ces roues -ainsi qu’une partie des pneumatiques245/40 ZR 20-sont couvertes par des enjoliveurs de 21 pouces.Ceux-ci sont complétés par des flaps aérodynamiques tandis qu’un dégradé de lignes décoratives rappelle celui des grilles inférieures. Enfin les poignées de portes sont incrustées et les rétroviseurs conventionnels cèdent la place à des caméras. La face arrière de Mégane eVision est élargie par le bandeau lumineux des feux, reprenant le principe de croisement des faisceaux de LED des projecteurs, qui s’étend sur toute la largeur du véhicule en encadrant le logo Renault.

Renault n’a pas dévoilé de photos de l’intérieur mais un jeu d’éclairages laisse deviner certains éléments du cockpit. Les bords supérieurs de l’écran LIVINGSCREEN s’allument,par exemple, suggérant sa silhouette en forme de L. Le nom Mégane eVision apparaît à l’écran.

L’une des clés les plus importantes de ce show-car est la plateforme CMF-EV conçue par l’Alliance pour répondre spécifiquement aux besoins actuels des usagers en matière de mobilité et repousse les limites en permettant notamment l’implantation de batteries de différentes modularités en longueur et hauteur.

La Mégane eVision est mue par un bloc électrique d’une puissance de 160 kW (l’équivalent de 217 chevaux) et un couple de 300 Nm, pour une accélération de 0 à 100 km/h en moins de huit secondes. En termes d’autonomie, les véhicules conçus sur la plateforme CMF-EV bénéficieront d’un rayon d’action amplifié. La nouvelle batterie 60 kWh associée à la charge rapide (chargeur DC jusqu’à 130 kW) permettra au futur modèle de série découlant du show-car Mégane eVision de parcourir des distances type Paris-Lyon dans des temps comparables aux véhicules thermiques, pauses comprises.


PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE
– Le présent site Internet et l’ensemble de son contenu, y compris textes, images fixes ou animations, base de données, sont protégés par les droits d’auteur.
– www.autoalgerie.com ne vous concède qu’une autorisation de visualisation de son contenu à titre personnel et privé et dans la mesure où vous êtes le légitime utilisateur final du site Internet, à l’exclusion de toute diffusion publique.