La Volkswagen Arteon passe par la case restylge et profite pour s’offrir, pour la première fois, une déclinaison Shooting Brake et des versions hybride rechargeable et R en plus d’attributs stylistiques et technologiques.

Le fastback cinq portes de Volkswagen peut être configurée avec de nouveaux feux de jour LED, dont les bandes LED sont non seulement intégrées sous les phares LED de série, mais également, en option, au centre de la grille de calandre renouvelée, tout comme le pare-choc, en remplacement des éléments chromés. L’Arteon affiche ainsi une toute nouvelle signature d’éclairage diurne et nocturne tandis que les feux arrière, désormais en LED, sont également remaniés. La jupe avant a également été remaniée. Jusqu’à présent, elle était dotée de quatre lamelles chromées. Désormais, les finitions Arteon (modèle de base), Elegance (version luxe) et R-Line (version sport) sont dotées de trois baguettes chromées bien plus marquées. Les segments extérieurs et inférieurs de la jupe avant sont toujours de la couleur de la carrosserie, à l’exception des grilles d’entrée d’air latérales. Les finitions présentent quelques différences, la finition Elegance se distingue de la finition de base par deux ouvertures d’entrée d’air supplémentaires séparées devant les roues avant, ainsi que par une baguette chromée intégrée au-dessus du spoiler avant. La finition R-Line, pour sa part, est dotée au-dessus du spoiler avant d’une entrée d’air inférieure plus généreuse et continue, encadrée au niveau des roues avant par un élément en forme de C dans en couleur carrosserie. Les modèles R sont totalement uniques : toute la partie centrale de la jupe avant est habillée de noir et les lamelles chromées ont disparu. À gauche et à droite, les modèles R sont en outre équipés de deux très grandes entrées d’air en noir haute brillance, dissimulant les radiateurs d’air de suralimentation.

De par leur sportivité , l’Arteon R et l’Arteon Shooting Brake R affichent les caractéristiques typiques des modèles Volkswagen R, y compris en matière de design. Les nouvelles jantes en alliage léger de 20″, le système de freinage de 18 pouces avec étriers de frein bleus et les applications de carrosserie noires renforcent le caractère des lignes extérieures . Avec ses quatre sorties d’échappement trapézoïdales, le système d’échappement spécialement conçu pour l’Arteon R s’intègre au diffuseur sportif et le son émis peut être réglée via la sélection du profil de conduite.

Le design de l’Arteon Shooting Brake se distingue de celui de la berline à partir du montant B jusqu’à l’arrière. Marco Pavone, responsable du design extérieur chez Volkswagen, explique : « Nous avons fortement abaissé la partie du toit vers l’arrière, et avec elle, les vitres latérales. Nous avons en revanche accentué les passages de roue pour obtenir une Arteon Shooting Brake aux épaules athlétiques. Derrière le hayon aux lignes marquées de la nouvelle Arteon Shooting Brake, un espace de chargement d’une capacité de 565 litres (563 litres pour la version Fastback) s’étend du dossier de banquette arrière jusqu’à hauteur du couvre-coffre. Cet espace peut atteindre 1 632 litres (1 557 litres pour la version Fastback) quand la banquette arrière est rabattue. Dans les deux cas, la surface de chargement fait 2 092 mm de long (jusqu’aux sièges avant).

Au sein de l’habitacle, Volkswagen a apporté des changements, sans être radicaux, comme les nouveaux tissus et cuirs sur différentes parties comme dans la partie supérieure du tableau de bord et des panneaux de porte avec des surfaces en similicuir, rehaussées par des surpiqûres rappelant visuellement le Touareg. Dans la partie centrale, ce sont, en fonction de la finition, de nouvelles applications en bois véritable (Regal Eucalyptus ) ou en métal (Hatched et Aluminium Black Carbon) qui apportent une touche d’élégance à l’habitacle. Les diffuseurs d’air intégrés dans cette même partie centrale et s’étirant jusqu’à la partie inférieure du tableau de bord ont également été repensés. Cette partie comprend également des décors illuminés. Mais c’est surtout le nouveau volant multifonctions capacitif à touches tactiles numériques qui est la “grosse” nouveauté ainsi que la disponibilité de série du Digital Cockpit Pro. À l’intérieur, les modèles Arteon R sont proposés avec des applications Black Carbon au caractère exclusif et sportif. De nouveaux sièges sport à l’ergonomie optimisée en cuir Nappa avec appuie-tête intégrés et logo « R » brodé viennent apporter une touche d’élégance supplémentaire à l’habitacle. La touche « R » bleue intégrée au nouveau volant sport est également emblématique : elle permet au conducteur de passer directement en mode Race, le plus sportif de tous les profils de conduite.

L’éventail des nouveautés technologiques s’étend des systèmes de propulsion aux systèmes d’aide à la conduite IQ.DRIVE. Un nouveau venu dans cette gamme est le Travel Assist permettant une conduite partiellement automatisée de 0 km/h à 210 km/h.

Gamme de moteurs

Au total, quatre moteurs turbo essence (TSI), deux moteurs turbo diesel (TDI) et un moteur à propulsion hybride rechargeable (eHybrid) sont proposés. Les moteurs TSI développent 150 ch , 190 ch et 280 ch (ainsi que 320 ch pour le TSI R. L’eHybrid embarque également un moteur TSI de 156 ch , assisté par un moteur électrique de 115 ch . Les modèles TDI seront disponibles dans une version de 150 ch ou de 200 ch.

Arteon R – la nouvelle motorisation performance

Le moteur quatre cylindres de 320 ch équipant les modèles Arteon R appartient à la gamme des moteurs essence EA888. L’Evo4 est le dernier niveau d’évolution à ce jour de ces moteurs TSI de 2,0 litres. Il délivre sa puissance maximale entre 5 350 et 6 500 tr/min. Le couple maximal de 420 Nm est quant à lui disponible à partir de 2 000 tr/min. Toute cette puissance est transmise à la transmission intégrale de série par la boîte DSG à double embrayage à sept rapports. Une nouvelle répartition individuelle du couple sur chaque roue (R Performance Torque Vectoring) régule la répartition variable de la force motrice entre les essieux et les deux roues arrière. Selon la situation de conduite, jusqu’à 100 % du couple de traction peut être transmis à la roue extérieure au virage, ce qui améliore sensiblement l’agilité du véhicule. L’intensité de la répartition de la force motrice est définie par l’angle de braquage, la position de l’accélérateur, l’accélération transversale, le taux de lacet et la vitesse. De plus, le conducteur peut influer sur l’effet de la répartition individuelle du couple sur chaque roue et les systèmes de stabilisation du comportement dynamique grâce à la sélection du profil de conduite de série et au curseur de régulation adaptative des trains roulants (DCC).