Fort de son succès commercial, avec plus de 195 000 véhicules produits depuis son lancement en 2016, le Peugeot Expert propose une nouvelle offre sur le segment des fourgons Compacts avec une motorisation 100% électrique.

Annoncé au mois de novembre dernier par Peugeot, l’e-Expert est enfin dévoilé sous toutes ses coutures par la marque au Lion et former la triplette PSA aux côtés des Citroën e-Jumpy et dOpel Vivaro-e en tant que version 100% électrique de l’utilitaire de même nom dans le but de réaliser l’ambition d’une gamme VU 100 électrifiée en 2021.

Conservant le style de la version thermique, cette variante 100 électrique s’offre néanmoins quelques signes distinctifs à l’image des Lions dichroïques (procédé qui change de couleur suivant l’angle de vision), à l’avant et à l’arrière, qui accompagnent l’option « Pack Look », une trappe de charge sur l’aile avant gauche, une calandre intermédiaire spécifique et un monogramme « e-Expert » à l’arrière.

Au sein de l’habitacle, le Peugeot e-Expert adopte un combiné analogique avec matrice couleur adapté à l’électrique, des graphismes spécifiques pour l’écran tactile central avec Navigation 3D connectée TomTom Traffic, qui intègre désormais les bornes de recharge disponibles ainsi que le rayon d’action en fonction de
l’autonomie restante, une nouvelle commande de boite automatique « e-Toggle », un sélecteur de mode de conduite permettant de naviguer entre les modes Eco, Normal ou Power et un frein de stationnement électrique. Notons que la console centrale a été redessinée pour accueillir la commande “e-Toggle”, le sélecteur de mode de conduite ainsi qu’un rangement en partie supérieur.

Au centre du véhicule, se trouve l’écran tactile avec Navigation 3D connectée TomTom Traffic. Depuis ce dernier, on accède au menu “Electric” via la touche dédiée pour naviguer dans les menus “Flux » pour visualiser le flux d’énergie en direct, “Statistiques” pour afficher les statistiques de consommation et “Charge” qui permet de programmer une charge différée. Par ailleurs, il est possible de visualiser les bornes de recharge disponibles et le rayon d’action en fonction de l’autonomie restante ou encore programmer les heures de pré-conditionnement thermique de l’habitacle.

Inséparables de votre quotidien, les smartphones le sont aussi dans le nouveau e-Expert. Les informations sont intégrées à l’écran central grâce à la compatibilité MirrorScreen incluant les protocoles de connexion Apple CarPlay et Android Auto.

Deux modes de freinage sont disponibles, avec des typologies de régénération de batteries adaptées, soit le freinage modérée, pour des sensations proches d’un véhicule thermique, soit le freinage augmentée (accessible depuis le push « B », pour « Brake » situé sur la commande de boite), pour une décélération accentuée au lâcher de la pédale d’accélérateur.

Basé sur la plateforme multi-énergie modulaire EMP2 (Efficient Modular Platform), le Peugeot e-Expert propose une motorisation 100% électrique d’une puissance maximale de 100 KW (136ch) et d’un couple maximal de 260 Nm.
La chaine de traction électrique est semblable à la nouvelle Peugeot e-208 et au nouveau SUV e-2008. Le réducteur est adaptée, il est plus court afin de répondre aux contraintes de chargement dues à l’usage des véhicules utilitaires.
Les performances (en mode POWER) sont les suivantes (données en cours d’homologation) : la vitesse maximale est de 130 km/h,
– le 0 à 100 km/h est réalisé en 13,1 s,
– le 1000 m départ arrêté est réalisé en 35,8 s,
– les reprises de 80 à 120 km/h en 12,1 s

Comme ses deux compères du Groupe, le Peugeot e-Expert sera disponible avec une batterie de 50 kWh offrant une autonomie atteignant 230 kilomètres ou avec une batterie de 75 kWh autorisant 330 kilomètres en WLTP.

Gage de sécurité et de confort pour les utilisateurs, les versions 100% électriques peuvent être équipées des technologies et des aides à la conduite telles que les portes latérales coulissantes, accès « bras chargés », l’accès et démarrage mains libres, la vision tête haute, le Grip Control, l’aide au démarrage en pente, le Visiopark 1, caméra de recul 180°, le régulateur/limiteur de vitesse, l’alerte de franchissement involontaire de ligne, l’alerte de risque de collision, le freinage automatique d’urgence, l’alerte attention conducteur, la commutation automatique des feux de route, la reconnaissance et préconisation des panneaux de vitesse, la reconnaissance étendue des panneaux (stop, sens interdit), le système de surveillance d’angle mort.

Enfin, en ville, jusqu’à 30 km/h, afin d’assurer la sécurité des piétons, un signal sonore se fait entendre afin de signaler la présence du véhicule en marche avant et arrière.