Nissan poursuit la campagne de communication autour de la présentation de son nouveau SUV Ariya 100% électrique dont la présentation aura lieu dans deux semaines.

La saga des teasers autour du Nissan Ariya est bien lancée avec un second opus qui laisse voir encore plus de détails que la première vidéo, comme la nouvelle forme des feux boomerang ainsi que la grille de calandre dont le “V” est délimité par la signature lumineuse. Autre détail, le nouveau logo de Nissan, plus simple et plus moderne, pouvant également être éclairé.

Esthétiquement, le design de l’Ariya a une certaine relation avec le nouveau X-Trail et ce aussi bien à l’avant qu’à l’arrière au niveau des boucliers, calandre et feux, comme le confirmaient les brevets parus sur un site chinois. Le modèle de série sera à 90% fidèle au concept et le teaser du jour vient confirmer cela.

L’habitacle de l’Ariya devrait reprendre une planche de bord identique à celle du concept, minimaliste et faisant l’impasse sur les boutons et interrupteurs des véhicules conventionnels et les seuls commandes physiques sont le bouton de démarrage, un seul bouton pour faire fonctionner l’écran de 12,3 pouces et les commandes de climatisation, qui sont ancrées dans la partie inférieure en bois véritable du tableau de bord.

Le Nissan Ariya, qui est équipé de la dernière version du système de conduite assistée primé de Nissan, ProPILOT 2.0, profitera de la plate-forme commune de l’Alliance, CMF-EV, et viendrait s’intercaler entre le Qashqai et le X-Trail mais sera uniquement proposé en motorisation électrique comme la Nissan Leaf tout en s’offrant la nouvelle transmission intégrale e-4ORCE de Nissan.


PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE
Le présent site Internet et l’ensemble de son contenu, y compris textes, images fixes ou animations, base de données, sont protégés par les droits d’auteur.
www.autoalgerie.com ne vous concède qu’une autorisation de visualisation de son contenu à titre personnel et privé et dans la mesure où vous êtes le légitime utilisateur final du site Internet, à l’exclusion de toute diffusion publique.