Le Kamiq se décline désormais avec une nouvelle motorisation 1.5 TSI 150 chevaux avec doté de la technologie Active Cylinder Technology (ACT) et d’un filtre à particules.

Équipée donc de la motorisation la plus puissante des cinq motorisations qui lui sont disponibles, le Kamiq se pare également de la suspension développée spécifiquement et avec châssis sport select comprenant deux réglages de suspension. Le 1.5 TSI, 4 cylindres turbocompressé à injection directe essence, fournit une puissance de 150ch (110 kW), ce qui en fait le moteur le plus puissant de la nouvelle Skoda Kamiq.  Parallèlement au futur moteur 1.0 G-TEC au gaz naturel (GNC) développant 90ch (66 kW) – non commercialisé en France pour l’heure – il complète la gamme des motorisations du SUV, qui en comprendra alors cinq. Les modèles disposent de la technologie Stop/Start automatique et de la récupération d’énergie de freinage, ce qui leurs permet d’être conformes à la norme d’émissions Euro 6d-TEMP en vigueur.

La motorisation 1.5 TSI est disponible en boîte manuelle à six vitesses ou en boîte automatique DSG à sept vitesses. En cas de faible charge, la technologie Active Cylinder Technology (ACT) de la voiture arrête automatiquement deux cylindres afin de réduire la consommation de carburant.  Un filtre à particules à essence minimise l’émission de particules fines. 

Le châssis avec une garde au sol accrue a été développé spécifiquement pour le nouveau Crossover. La fonction Chassis Sport Select, avec deux lois d’amortissement est également disponible. Cela comprend une suspension abaissée de 10 millimètres et des amortisseurs réglables électroniquement permettant deux réglages de suspension différents.